[Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Partagez
    avatar
    alexpe8
    Admin

    Pays : France

    default [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par alexpe8 le Lun 18 Juil 2011 - 13:35

    Réserve de la Haute Touche
    Visites du parc : Saison 2011



    Vous avez visité ce parc en 2011 ? Venez nous raconter dans ce sujet, vos aventures, donner vos impressions, poster vos photos, vos vidéos ou nous informer de toute l’actualité que vous avez remarquée, suite à votre visite à la Réserve de la Haute Touche pour les faire partager avec tout les membres de Actu’Zoo !!
    Attention de bien regarder si l’actualité que vous voulez nous communiquer, n’a pas déjà un sujet dans la rubrique « Zoos et Aquariums en France » ou « Carnet rose dans les parcs en France » sur le parc zoologique concerné.
    Par ailleurs vos photos des nouveautés de l’année 2011, sont à mettre exclusivement dans le sujet qu’il lui est consacré dans la rubrique des nouveautés.
    Ce sujet est aussi libre d’expression pour les autres membres qui ne l’ont pas visité et si vous désirez apporter un jugement ou une opinion sur le parc en question grâce aux photos postées dans ce topic, le sujet vous est ouvert !!

    Mais avant de vous lancer dans la rédaction de votre carnet de voyage sur la Réserve de la Haute Touche, nous vous invitons à lire le petit tutoriel en post it pour une meilleure présentation et visibilité de votre travail.

    Alors à vos claviers pour nous faire partager votre visite!!


    Dernière édition par alexpe8 le Lun 18 Juil 2011 - 14:29, édité 1 fois
    avatar
    alexpe8
    Admin

    Pays : France

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par alexpe8 le Lun 18 Juil 2011 - 15:39

    Je me suis rendu ce week-end à la Réserve Animalière de la Haute Touche pour ma visite annuelle. J’apprécie beaucoup ce parc qui présente ses animaux dans de très grands espaces, en beaux troupeaux mais qui malheureusement manque terriblement de moyen … Je tiens ici à remercier Roland Simon, le directeur, qui m’a accompagné une partie de la visite et m’a décrit les derniers changements.

    La première partie se découvre en voiture. Le grand enclos sur la gauche qui hébergeait au début de l’histoire du parc les bisons européens devrait recevoir ses occupants d’origine qui vivent dans l’ancien enclos des girafes (dont les dernières sont décédées il y a 3-4 ans) tandis que cet espace sera dédié aux élands et zèbres. A l’arrière plan, on peut aussi voir les vastes enclos construits pour les cerfs élaphes qui participent au programme de recherches sur les fécondations in-vitro. Les habitants de l’enclos voisin, les loups restent imperturbables et forment toujours une petite meute.


    Loup gris d’Europe (Canis lupus lupus).

    Le premier enclos que nous traversons avec notre véhicule est celui du « Bachelor group » de cerfs élaphes des Carpates (Cervus elaphus hippelaphus) qui sont toujours aussi impressionnants avec leurs grands bois.


    Enclos des cerfs élaphes.


    Cerf élaphe des Carpates (Cervus elaphus hippelaphus).


    Des naissances ont eu lieu dans les autres enclos d’immersion du circuit européen, comme celle-ci :


    Un daim noir au milieu du troupeau de daims blancs.

    Mais le plus important reste les deux portées de deux bébés chevreuils d’Europe (Capreolus capreolus capreolus) nées à quelques jours d’intervalle il y a plusieurs semaines. Aucune naissance n’avait été obtenue à Obterre depuis de nombreuses années et le groupe compte désormais une dizaine d’individus.



    Chevreuils d’Europe (Capreolus capreolus capreolus).

    Nous longeons ensuite les grands enclos des herbivores du circulaire. Un moment toujours intéressant car on peut voir les grands groupes et les derniers petits. La troupe de rares cerfs de Formose (Cervus taiouanus), déjà composé d’une trentaine d’individus, c’est encore agrandie dans la nuit de samedi à dimanche dernier avec la venue au monde d’un faon.


    Enclos des cerfs de Formose.


    Cerf de Formose (Cervus taiouanus).


    Quelques petits sont aussi présents dans le groupe de daims de Mésopotamie (Dama mesopotamica), une espèce menacée :


    Daim de Mésopotamie (Dama mesopotamica).

    J’ai une nouvelle fois eu la chance de découvrir les volières d’élevage des outardes canepetières (Tetrax tetrax), toujours aussi rares en captivité et quasi-menacées dans leur milieu naturel. Il y a eu une première cette année puisque les petits sont d’habitude élevés au centre de la LPO près de Chizé mais cette fois-ci, deux couvées d’une semaine d’écart grandissent dans des volières de la Haute Touche. Le programme pense pouvoir réintroduire une centaine de volatiles par an d’ici peu.


    Jeune outarde canepetière (Tetrax tetrax) élevée à la Haute Touche.


    Jeune outarde canepetière (Tetrax tetrax).


    Mâle outarde canepetière (Tetrax tetrax) dans une volière de reproduction.


    Image rare d’une femelle en train de couver naturellement, une première tentative.


    Dans la nurserie des cistudes d’Europe (Emys orbicularis), l’activité était dense puisque c’est l’époque à laquelle les tortues commencent à éclore. Ainsi on y trouvait de nombreuses petites tortues de quelques centimètres dont certaines venaient de sortir de l’œuf. Les plus vieilles (entre 1 et 3 ans) sont en polder sur le grand étang et devrait être prochainement réintroduites.


    Nurserie des cistudes.



    Cistude d’Europe (Emys orbicularis).


    Dans le secteur des lémuriens, des couples ont été récemment formés chez les makis à front blanc (Eulemur albifrons) et lémurs noirs (Eulemur macaco macaco). A l’inverse, il ne reste que des femelles lémurs couronnés (Eulemur coronatus) depuis le décès du vieux mâle reproducteur mais un nouveau devrait arriver dans les mois qui viennent. L’enclos des wallabys de Bennet est désormais vide et un projet de ré-aménagement va surement voir le jour pour présenter des lémuriens d’une autre façon.


    L’une des îles pour lémuriens.


    Bâtiment des lémuriens.


    Lémur noir ou macaco (Eulemur macaco macaco).


    Lémur à front blanc (Eulemur albifrons).


    Tandis que les travaux pour la création d’un marais sud-américain n’ont toujours pas vraiment commencé, les visiteurs peuvent observer les nombreux bébés nandous communs (Rhea americana) nés ces derniers jours !




    Bébés nandous communs (Rhea americana).

    Une nouvelle naissance a eu lieu chez les vigognes (Vicugna vicugna) faisant de la Haute Touche le principal reproducteur de cette espèce en France.



    Vigogne (Vicugna vicugna).

    L’enclos des élans d’Amérique (Alces americanus) a été débroussaillé car les deux mâles ont nettement endommagés les chênes présents dans leur installation. L’espace dévolu aux cervidés reste tout de même incroyable surtout grâce au grand plan d’eau. Le parc espère pouvoir recevoir des femelles dans un avenir plus ou moins proche.


    Enclos des élans.


    Elan d’Amérique (Alces americanus).


    Nous vous avions annoncé que le mâle gaur (Bos gaurus) avait été transféré avec les cerfs sambars (Rusa unicolor) et qu’une femelle était arrivée ce printemps. Le couple de bovidés cohabite en bonne harmonie avec le troupeau de cerfs sauf pendant les repas où les espèces sont séparées.


    Enclos des gaurs et des sambars.


    Gaur d’Inde (Bos gaurus) et sambars (Rusa unicolor).


    Le long de l’allée menant au circulaire des enclos pour cervidés, une exposition photo a été installée. On y trouve de magnifiques clichés montrant les capacités de camouflages des animaux.


    Allée de l’exposition photo.


    Photo d’un crabe.


    Dans le premier enclos du circulaire, nous pouvons toujours admirer la principale rareté de l’établissement puisqu’il s’agit des seuls cerfs du Siam (Rucervus eldi siamensis) présentés hors d’Asie. Malheureusement le groupe est particulièrement réduit et ne compte plus que trois mâles et deux femelles. Une naissance avait été obtenue cette année mais le petit n’a survécu que quelques temps. Un projet d’importation d’animaux en provenance de zoos thaïlandais est à l’étude.


    Enclos des cerfs.



    Cerf du Siam ou cerf d’Eld de Thaïlande (Rucervus eldi siamensis).


    Une autre actualité intéressante est la création d’un couple reproducteur de bouquetins de Nubie (Capra nubiana). Cette espèce vulnérable n’est présentée que dans trois parcs européens et la Haute Touche hébergeait depuis de nombreuses années un groupe de mâles. L’arrivée de la dernière femelle de la Ménagerie du Jardin des plantes a permis de lancer l’élevage à Obterre qui est couronné de succès cette année.


    Enclos des bouquetins entre ceux de deux espèces de cerfs.


    Femelle bouquetin de Nubie (Capra nubiana).


    Bouquetin de Nubie (Capra nubiana).


    Pour le plaisir des yeux, une photo d’un très beau troupeau, celui des cerfs d’Eld (Rucervus eldi thamin), régulièrement reproduits ici :


    Troupeau de cerf d’Eld du Myanmar (Rucervus eldi thamin).

    Une naissance a également eu lieu dans le groupe de gnous à queue blanche (Connochaetes gnou) il y a quelques semaines. Ce troupeau compte toujours plus d’une dizaine de têtes.


    Gnou à queue blanche (Connochaetes gnou) adulte.

    Dans le but de diversifier et de rendre plus attrayante la présentation des cervidés, le parc a décidé de placer des antilopes cervicapres (Antilope cervicapra) dans l’enclos d’un des groupes de cerfs barashingas du Sud (Rucervus duvaucelii branderi), une sous-espèce rare du cerf du Duvaucel. La volonté est de continuer ce type de présentation mixte dans d’autres enclos.


    Enclos des cerfs et des antilopes.


    Barashingas du Sud (Rucervus duvaucelii branderi).


    Antilopes cervicapres (Antilope cervicapra).


    Dans le secteur des carnivores, on ne trouve plus que la tigresse de Sumatra (Panthera tigris sumatrae) depuis le décès du mâle âgé à l’époque de plus d’une vingtaine d’années. La réserve est sur la liste d’attente pour recevoir un jeune couple autorisé à se reproduire. L’installation actuelle des tigres sera modifiée, un des enclos servira pour l’isolement tandis que le second sera relié à l’ancienne installation des lions pour créer un grand espace pour le couple.


    Enclos du tigre.


    Tigresse de Sumatra (Panthera tigris sumatrae).


    La cohabitation entre les ratons laveurs (Procyon lotor) et les lynx des Carpates (Lynx lynx carpathicus) se passe toujours bien et il semble que les ratons aient pris la dominance dans l’enclos. Une naissance de lynx a eu lieu cette année mais la femelle, mère pour la première fois, ne s’est pas occupée de sa progéniture ; c’est toutefois un bon signe pour l’avenir.


    Ratons laveurs (Procyon lotor).


    Lynx des Carpates (Lynx lynx carpathicus) caché dans un arbre.


    Dans l’enclos voisin des loups de Mackenzie (Canis lupus occidentalis), deux petits ont vu le jour il y a quelques mois après une pause dans l’élevage de 2-3 ans. L’un est couleur crème tandis que l’autre est noir ; ils augmentent l’effectif de la meute qui compte à présent une dizaine de loups.


    Enclos des loups.



    Jeunes loups de Mackenzie (Canis lupus occidentalis).


    Le groupe de dhôles de Chine (Cuon alpinus lepturus) ne cesse de croître et est désormais le plus grand du monde. Quatre petites femelles ont vu le jour il y a maintenant quelques mois et commencent à sortir de la tanière encadrées par les adultes. Il semble que les Etats-Unis soient actuellement à la recherche de femelles donc plusieurs d’entre-elles nées à la Haute Touche pourraient partir sur le nouveau continent prochainement.


    Enclos des dhôles.


    Dhôle de Chine (Cuon alpinus lepturus).


    Jeune dhôle à la sortie du terrier.


    Les antilopes africaines vivant dans le grand enclos particulièrement exposé que le visiteur longe quand il regagne l’étang sont désormais présents en couple ou en groupe reproducteur. Le mâle cobe de lechwe, qui ressemble à s’y m’éprendre à un très rare cobe de Lechwe noir (Kobus leche smithemani), a été rejoint par des femelles tandis qu’une femelle oryx beisa (Oryx beisa beisa) est arrivée de Thoiry pour vivre avec le mâle.


    Oryx beisa (Oryx beisa beisa).


    Cobe de lechwe, noir (Kobus leche smithemani) ?


    En s’approchant du lac, la première chose que l’on remarque est que la passerelle en bois qui passe devant l’enclos des oiseaux d’eau qui commençait à s’abimer a été refaite et est désormais accessible aux handicapés. Dans l’enclos de droite, on remarque également un nouveau habitant : une grue cendrée (Grus grus).


    Partie de la passerelle rénovée.


    Grue cendrée (Grus grus).


    En face, on trouve une colonie d’environ vingt pélicans gris (Pelecanus crispus) et depuis peu une nouvelle espèce : la grue couronnée noire (Balearica pavonina). Deux jeunes femelles âgées d’à peine un an vivent en bordure de lac et l’une d’entre-elles sera prochainement échangée contre un mâle.


    Etang des pélicans.


    Jeunes grues couronnées noires (Balearica pavonina).


    Après plusieurs années d’attente, un mâle hyène rayée (Hyaena hyaena) a fait son apparition pour tenir compagnie à la femelle présente depuis longtemps. Le parc espère obtenir des naissances prochainement.


    Enclos des hyènes.


    Hyène rayée (Hyaena hyaena).


    Sur la plaine africaine, les groupes ont eux aussi été complétés ces derniers mois. Ainsi l’impression mâle éland commun (Taurotragus oryx ssp) vit désormais avec des femelles et un jeune né en 2010 tandis que deux femelles cobes à croissant (Kobus ellipsiprymnus ellipsiprymnus) sont arrivés il y a peu. Cependant, le mâle présent depuis plusieurs années à la Haute Touche est un cobe onctueux (Kobus ellipsiprymnus unctuosus) il a donc été écarté de la plaine africaine et vit avec un mâle cobe de Lechwe (Kobus leche).


    Plaine africaine.



    Elands communs (Taurotragus oryx ssp).


    Femelle cobe à croissant (Kobus ellipsiprymnus ellipsiprymnus).


    Enclos des mâles cobes.


    Rarissime cobe onctueux (Kobus ellipsiprymnus unctuosus), présent dans deux parcs européens.


    Mâle cobe de Lechwe (Kobus leche).


    L’enclos des guépards a reçu un nouveau individu : un jeune mâle originaire du Zoo de Krefeld (Allemagne) qui est arrivé le 16 juillet dans la nuit. Il va tenir la compagnie de « Manu », 6 ans, arrivé en mars 2010 d’Amnéville. Ils seront mis en contact progressivement.


    Enclos des guépards.


    Guépard d’Afrique du Sud (Acinonyx jubatus jubatus).


    L’enclos des suricates (Suricata suricatta) a été légèrement réaménagé pour lui rendre un aspect plus « africain ». Des petits sont aussi nés cette année.



    Enclos des suricates.


    Jeunes suricates (Suricata suricatta).


    Et pour finir, je vous parlerais d’une actualité non animalière puisque la Réserve de la Haute Touche est dotée, depuis quelque temps, d’un hébergement de plein air atypique : les Relais Indriens. Les amateurs de dépaysement peuvent passer une ou plusieurs nuits dans une tente meublée au cœur du bivouac qui donne accès libre au parc de la Haute Touche. Des animations spéciales seront organisézs lors du brame 2011 les 16, 17, 23, 24, 30 septembre & 1er octobre 2011. Plus d’infos : www.hebergements-atypiques.com


    Bivouac des « Relais Indriens ».
    avatar
    lex35
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par lex35 le Mar 26 Juil 2011 - 14:46

    Superbe carnet de voyage d'un parc rarement parlé sur ce forum ! Very Happy
    Ce n'est pas un cobe de Lechwée noir puisqu'un seul parc en possède en Europe selon Zootierliste , c'est un cobe de lechwée rouge ( kobus leche leche )
    Wink
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par Invité le Mar 26 Juil 2011 - 15:03

    Zootierlist n'a pas TOUJOURS raison attention de ne pas toujours t'en référer, je rappel le principe de ZOOTIERLIST ce sont les parcs/des passionnés qui répertorient les espèces eux même, il y a donc parfois des erreurs et des oublis ! Cependant il s'agit bien d'un Cobe de Lechwe rouge, n'est ce pas celui que Vincennes possèdait ?
    avatar
    Eric
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : France

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par Eric le Mar 26 Juil 2011 - 15:06

    En effet, exceptionnel carnet de voyage!!!!

    zoo36
    Membre débutant
    Membre débutant

    Pays : France

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par zoo36 le Mar 26 Juil 2011 - 17:41

    J'aime beaucoup la photo du lynx Coeur l'éland est assez impressionant
    avatar
    Yo !
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par Yo ! le Mar 26 Juil 2011 - 19:11

    une petite femelle Lechwe vient de voir le jour.

    Contenu sponsorisé

    default Re: [Carnet de voyage 2011] Réserve de la Haute Touche

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 7:58