le panda Bao Bao fête samedi ses 25 ans

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    default le panda Bao Bao fête samedi ses 25 ans

    Message par Invité le Jeu 3 Nov 2005 - 12:36

    Bao Bao fêtera samedi ses 25 ans à Berlin et, au grand désespoir des Berlinois qui en ont fait leur mascotte, le plus vieux panda de zoo au monde cultive son célibat et n'a toujours pas trouvé celle qui lui donnera une descendance.

    "Bao Bao est une star à Berlin, les journaux écrivent entre 100 et 150 articles par an sur lui", dit à l'AFP Heiner Klös, biologiste, en lançant un regard amusé à son ami de longue date.

    Allongé sur le dos pour grignoter ses pousses de bambou spécialement importées de France, Bao Bao, 27 ans et 115 kg, n'a pas l'air de prêter grande attention à son public. "Je reçois des mails de visiteurs étrangers qui me demandent comment il va et s'il est toujours à Berlin", dit Heiner Klös.

    Outre l'affection que portent les Berlinois à leurs zoos -- selon Heiner Klös, "certaines personnes viennent tous les jours et connaissent les animaux mieux que ceux qui y travaillent" -- c'est l'histoire de Bao Bao qu'ils suivent depuis des années.

    A partir des années 70, la Chine aime à offrir ce qu'elle a de plus précieux pour maintenir ses relations diplomatiques avec les autres pays: des pandas. Ainsi, comme Londres, Moscou, Paris, Washington, Madrid ou Vienne, Berlin reçoit à son tour un couple de pandas en 1980, offert personnellement par le chef du gouvernement chinois d'alors, Hua Guofeng, au chancelier allemand Helmut Schmidt.

    Il n'a que deux ans quand il arrive au Zoo de Berlin avec sa première compagne, Tjen Tjen. La ville leur réserve un accueil particulièrement chaleureux et visiteurs et médias se bousculent au Zoologischer Garten.

    Lorsque Tjen Tjen meurt des suites d'un virus alors qu'elle allait pouvoir enfin procréer s'est posé le problème de la descendance de Bao Bao. "Nous nous sommes alors renseignés auprès des Chinois pour éventuellement louer un autre panda mais sans succès", explique Heiner Klös.

    Bao Bao s'envole donc vers Londres où il doit retrouver une femelle panda, Ming Ming, au zoo de la capitale britannique. Malheureusement, lors d'une des périodes de chaleur de Ming Ming, le combat qui précède l'accouplement des pandas dégénère et la femelle est blessée. Bao Bao rentre à Berlin.

    Après 10 ans de discussion entre Pékin et Berlin, villes partenaires, le Zoologischer Garten obtient enfin, en 1995, un autre panda qu'il devra louer 60.000 dollars par an. Les Berlinois misent sur la nouvelle venue, Yan Yan, pour leur offrir un petit panda.

    Après de nombreuses tentatives d'insémination artificielle et l'envoi d'une équipe chinoise pour pratiquer des analyses, le verdict est sans appel et il s'avère que Yan Yan présente des problèmes hormonaux qui l'empêchent de procréer.

    La Chine, qui ne vend pas de panda, propose la location d'une autre femelle pour, cette fois, un million de dollars par an. "Les pandas sont une espèce en voie d'extinction et le prix de la location augmente régulièrement. Mais aucun zoo d'Europe ne peut se permettre de payer cette somme", dit Heiner Klös.

    Aujourd'hui, Bao Bao et Yan Yan sont dans deux enclos séparés au Zoologischer Garten et, selon Heiner Klös, le Zoo est toujours en négociation avec la Chine pour la venue d'une autre femelle, mais à moindre coût.

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: le panda Bao Bao fête samedi ses 25 ans

    Message par Équipe d'administration le Jeu 3 Nov 2005 - 16:33

    maxou a écrit:
    le Zoologischer Garten obtient enfin, en 1995, un autre panda qu'il devra louer 60.000 dollars par an. Propose la location d'une autre femelle pour, cette fois, un million de dollars par an..

    Il exagère la Chine une femelle stérile pour 60.000§ contre une femelle bonne pour la repro pour 1 million

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct 2017 - 11:49