Anesthésie et parage des pieds d'un éléphant du zoo de La Palmyre.

    Partagez

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Anesthésie et parage des pieds d'un éléphant du zoo de La Palmyre.

    Message par Équipe d'administration le Mar 9 Juin 2009 - 14:13



    En parc zoologique, les ongles et la plante des pieds des éléphants s’usent moins vite que dans la nature car les déplacements des animaux sont limités. Pour contrôler l’état des pieds, les nettoyer régulièrement et effectuer les soins adéquats en cas de problème, beaucoup de zoos entraînent leurs éléphants à présenter leurs membres aux soigneurs afin que ceux-ci puissent intervenir facilement, sans être contraints de passer par une anesthésie.

    Malheureusement, le bâtiment de La Palmyre ne permet pas aux soigneurs de réaliser un « medical training » des éléphants en contact protégé, c’est à dire dans des conditions optimum de sécurité. Il a donc fallu se résoudre à anesthésier Shinto, malgré le risque que cela peut représenter pour ce type d’animal. Il est en effet toujours délicat d’anesthésier un éléphant car selon la position dans laquelle il se couche et s’endort, son abdomen peut écraser ses poumons. Le réveil est également délicat car l’animal peut avoir les muscles endoloris après l’anesthésie et donc éprouver des difficultés à se mettre debout. C'est pourquoi des sangles reliées à une grue et ceinturées autour du ventre de l’éléphant permettent de le placer sur le flanc en cas de mauvais positionnement lors de sa chute. Elles peuvent aussi l’aider à se relever au moment du réveil.

    L’intervention a débuté à 7h du matin et a nécessité le concours d’une dizaine de personnes : 2 vétérinaires, 1 assistant vétérinaire, 2 chefs animaliers, 3 soigneurs, 1 responsable technique et 1 grutier. Compte tenu de la complexité de l’opération, Alexis Lécu et Fabrice Bernard, respectivement vétérinaire et chef animalier au Parc Zoologique de Paris, sont en effet venus prêter main forte à l’équipe de La Palmyre.



    Le parage a été effectué au moyen de meuleuses électriques, d’une « scie-fil », d’un rogne-pied et de rénettes, instruments couramment utilisés pour le parage de pieds des équidés ou des bovins. Un contrôle sanitaire complet ainsi que différents prélèvements et injections ont également été réalisés à cette occasion : piqûre de vitamine E, prise de sang, test tuberculose, insertion d’une puce électronique d’identification officielle…
    Après 1h30 d’un travail épuisant et sans interruption comme en témoignent les images ci-dessous, Thierry Petit, le vétérinaire du zoo, a administré l’antidote qui devait permettre à Shinto de se réveiller rapidement. Il aura fallu un peu plus de temps que prévu (et quelques sueurs froides pour l’équipe !) pour que Shinto retrouve ses esprits et se relève quasiment sans l’aide de la grue prévue à cet effet.


    Source http://palmyre-zoo.fr

      La date/heure actuelle est Lun 27 Fév 2017 - 17:02