Dierenpark Planckendael (Belgique) : Zone africaine.

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    default Dierenpark Planckendael (Belgique) : Zone africaine.

    Message par Invité le Sam 10 Fév 2007 - 17:12

    Dierenpark Planckendael : Zone africaine.

    Suite à ma visite du Dierenpark Planckendael (Belgique), en août 2006, voici une petite présentation des différentes zones géographiques du zoo (Océanie-Asie-Amérique du Sud et Afrique), avec, pour commencer cette petite série, le descriptif de la Zone africaine :

    Inauguré en 1999, le village africain du Dierenpark Planckendael reconsitue, sur une petite surface de moins d'un hectare, à travers de nombreuses cases africaines et petits enclos typiques, l'ambiance et le charme du continent.

    C’est avec l’enclos des cigognes blanches (Ciconia ciconia), présentés en cohabitation avec des pintades vulturines (Acryllium vulturinum) un couple reproducteur de serpentaires (Sagittarius serpentarius) que débute la visite de cette zone.
    Celui-ci, très herbeux et buissoneux, possède en son centre une petite case ouverte au public, et présentant, à travers de nombreux panneaux informatiques, la migration des icgognes blanches et la vie des serpentaires, aussi appelés secrétaires, ou encore sagittaires. Lors de ma visite, une télévision était installée à l’intérieur de celle-ci, et permettait d’observer, sans les déranger, le nid du couple reproducteur (Didier et Helga), et de sa couvée (Un petit, nommé Harmatane) :




    Une deuxième petite hutte, présente, dans 9 petits terrariums, quelques espèces très communes sur le territoire africain. Parmi celles-ci, citons :

    La punaise assassine (Platymeris rhadamantus) :



    Le scorpion empereur (Pandinus imperator) :



    Des cétoines de l’espèce Eudicella smithi, et Pachnoda marginata :



    Des achatines foulques (Achatina achatina), des blattes souffleuses de Madagascar (Gromphadorhina portentosa), des pythons royaux (Python regius), des geckos léopards (Eublepharis macularius) des xénopes (Xenopus laevis)…Etc…
    Des animateurs interviennent également régulièrement dans cette case ; et présente au jeune public, avec de nombreuses photos et dessins, les différentes espèces présentées en Afrique.


    Un petit groupe de porcs-épics à crêtes (Hystrix cristata), occupe un bel enclos herbeux, dont l’enclos intérieur est visible par une baie vitrée :



    En face, un petit enclos terreux abrite quelques tortues grecques (Testudo graeca) :



    Juste derrière les reptiles, une grande volière agrémentée d’une dense végétation abrite un grand groupe de tisserins gendarmes (Ploceus cucullatus). De nombreux nids « typiques » aux tisserins sont présents dans la volière. :



    Un beau petit enclos, aménagé de quelques gros rochers, et d’abres morts, est le lieu de vie d’un couple de mangoustes rayées (Mungos mungo) :





    L’on arrive ensuite à un grand tunnel rocheux, qui nous amène directement devant le territoire des bonobos (Pan paniscus). C’est d’abord par une grande baie vitrée, donnant directement sur la maison des primates, qu’il est possible d’admirer ces animaux si rares :



    Puis, à travers de grandes ouvertures creusées dans la roche, et séparées des animaux par un discret fossé remplie d’eau, on découvre l’île de cette grande famille, l’une des plus importantes d’Europe, composée d’une dizaine d’individus, parmi les quels 3 nouveaux-nés.
    Voici quelques photos des individus :







    Et l’un des petits (Désolé pour la qualité de la photo) :



    L’enclos, d’une surface de 3000 mètres carrés, est certainement l’une des mieux aménagés en Europe, avec de nombreux buissons, arbres, structures d’escalades, toboggans… :



    De nombreux autres points de vue, tout autour de l’île, permettent d’observer les singes sous différents angles :



    C’est avec la découverte des ces animaux fascinants que se termine la première partie de ce mini compte-rendu du Dierenpark Planckendael.

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 17:07