Séjour à Paris

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mar 2 Jan 2007 - 15:42

    Comme promis, voici quelques photos de notre séjour :

    Commençons par la ménagerie du jardin des plantes :

    Nursery :





    Flamant nain (Phoeniconaias minor), récemment arrivés au JDP, présentés dans la nursery pour l’hiver, et en cohabitation avec des ibis à cou de paille, des ibis à tête noire et des touracos verts (Tauraco persa) :





    Ibis à tête noire (Threskiornis melanocephalus) :






    Ibis cou de paille (Threskiornis spinicollis) :



    Tortue rayonnée (Geochelone radiata) :






    Volières des rapaces :







    Chouettes à lunettes (Pulsatrix perspicillita) :





    Hibou grand duc du Népal (Bubo nipalensis nipalensis) :




    Très rare vautour de Pondichéry (Sarcocgyps calvus) :



    Mâle grand tétras (Tetrao urogallus) ; arrivé il y a quelques semaines, et présenté dans l’ancienne volière des grands-ducs africains :








    A noter que deux femelles de la même espèce sont présentées à côté de la volière du mâle. Un tunnel permet aux deux enclos de se rejoindre, seules les femelles peuvent y pénétrer : En effet, l’ouverture donnant sur le côté mâle est trop étroite pour qu’il puisse s’y aventurer :





    Fauverie :






    Enclos des panthères de Chine (Panthera pardus japonensis) :




    Spermophile varié (Spermophilus variegatus) :



    Et une vue de leur enclos :




    Et enfin…
    Une photo de la fameuse espèce…Unique au monde…

    Un des deux pangolins arboricoles africains (Manis tricuspis) :






    Et leur enclos (Désolé pour la qualité de la photo) :




    Vivarium, première partie « Le palais des reptiles » :




    Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus) :



    Boa de Duméril (Acrantophis dumerili) :



    Lézard à collerette (Chlamydosaurus kingii) :



    Vivarium, deuxième partie « La salle de l’aquarium » :




    Boa constricteur (Boa constrictor) :



    Python tapis australien (Morelia spilota variegata) :



    Agame aquatique de Cochinchine (Physignatus cocincinus) présenté en cohabitation avec des tupayes de Belanger (Tupaia belangeri) :



    Caméléon à cape (Chamaeleo dilepis) :






    Vivarium, troisième et dernière partie :



    Serpent lime à gorge jaune (Thrasops flavigularis), très rare :



    Rainette singe arboricole (Phyllomedusa bicolor), dernière arrivée du JDP :



    Anolis chevalier (Anolis equestris) :



    Oiseaux :


    Ancienne faisanderie, transformée en enclos pour petits primates et oiseaux (Saïmiris de Bolivie, Kagous, argus géants, merles métalliques pourpres, agamis bruyants…Etc…

    Kagou (Rhynochetos jubatus) :




    Argus géant (Argusianus argus) :




    Cygne à col noir (Cygnus melanocryphus), présenté en cohabitation avec des kamichis à collier, des flamants du Chili, des flamants roses et des flamants rouges de Cuba:








    Allée des herbivores :


    Enclos « type » des herbivores du parc, ici occupé par un groupe de bharals



    Mâle bharal (Pseudois nayaur) :




    Mâle bouquetin du caucase de l’Ouest (Capra caucasica) :



    Vigogne (Vicugna vicugna) :



    Chèvre des montagnes Rocheuses (Oreamnos americanus) :



    Anciennes fosses aux ours :





    Binturong (Arctictis binturong) :





    Petits pandas (Ailurus fulgens) :





    Allez, à toi Pedro de nous faire partager tes belles photos !!
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mar 2 Jan 2007 - 18:19

    Si vous voulez d'autres photos d'enclos, n'hésitez pas !

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Mer 3 Jan 2007 - 16:36

    Des photos d'insectes?
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mer 3 Jan 2007 - 18:53

    Désolé, mais je 'nai pas de photos des quelques insectes présentés dans le vivarium du parc...
    Néanmoins, voici la liste des espèces présentées à la ménagerie :

    Phasme à ailes roses,
    Phasme géant,
    Phasme à tiare et
    Cétoine à casque !
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Ven 5 Jan 2007 - 15:29

    Suite de notre petit périple parisien, avec le parc zoologique de Paris\Zoo de Vincennes.
    Voici donc quelques photos de cette visite hivernale :


    Entrée du parc :



    Bâtiment présentant l’historique du parc et les projets du zoo :



    Jeune cobe onctueux (Kobus ellipsiprymnus unctuosus) :



    Et leur enclos :



    Galerie des petits primates :
    Espèces présentées : Singe hurleur noir (Alouatta caraya),uniques en France, tamarins empereurs (Saguinus imperator subgrisescens) et propithèques couronnés (Propithecus verreauxi coronatus).





    Enclos extérieur des singes hurleurs noirs :



    Enclos intérieur des tamarins empereurs :



    Propithèque couronné :







    Enclos des propithèques couronnés :



    Maison des lémurs à ventre roux (Eulemur rubriventer) et des grands hapalémurs (Hapalemur simus) :



    Lémurs à ventre roux :



    Ile des lémurs à ventre roux :



    Macaque japonais (Macaca fuscata) :



    Enclos des macaques japonais :



    Babouins de Guinée (Papio papio) :





    Et leur fosse :



    Atèles noirs (Ateles chamek) :



    Le parc présente également une femelle Gibbon à favoris blancs (Nomascus leucogenys) et des varis à ceinture blanche (Varecia variegata subcinta).


    Femelle guib d’eau (Tragelaphus Spekeii) :



    Enclos des guibs d’eau :



    Mâle grand koudou (Tragelaphus strepisceros) :



    Grande volière ; occupé par des vautours fauves (Gyps fulvus), des vautours moines (Aegypius monachus) et un milan royal (Milvus milvus) :



    Mouflons à manchettes (Ammotragus lervia), présentés sur le bas du grand rocher :





    Enclos des loutres d’Europe (Lutra lutra) :



    Bassin des phoques gris :



    Phoque gris (Halichoerus grypus) :



    Maison des…15 girafes du Niger :



    Mâle girafe du Niger (Giraffa camelopardalis peralta) :



    Et leur enclos extérieur :



    Maison des okapis :



    Femelle okapi (Okapia johnstoni) :



    Ancien enclos des ours bruns :



    Et des éléphants asiatiques :



    …Sans oublier une vue du célèbre grand rocher :


    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Ven 5 Jan 2007 - 15:35

    Sujet séparés du forum nouveautés. J'aurais beaucoup de question à te poser.

    ILs ont trouvé un mâle cobe onctueux pour la repro car les mâles sont rares?
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Ven 5 Jan 2007 - 16:05

    Pas de problème pour les questions, j'essayerai d'y répondre !!

    Alors, concernant les cobs onctueux, le parc en posséde un beau groupe composé d'une petite dizaine d'individus, accompagné d'un jeune; né au parc...Donc, logiquement ils en ont un...Mais lors de notre visite, il n'était pas présent....

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Ven 5 Jan 2007 - 17:12

    Arrow Quand j'y étais il y avait que des femelles cobes et ils étaient à la recherche d'un mâle. Peut être il vient d'un autre parc.

    Arrow Dans l'ancien enclos du panda, il ya des singes hurleurs noirs , as-tu vu des entelles ?

    Arrow Combien y a t'il d'okapis ?

    Arrow Où se situe le bâtiment présentant l’historique du parc et les projets du zoo ?

    Arrow J'aimerais voir des photos de la sifakière car je l'ai vu qu'en travaux.

    Arrow Au niveau du personnel comme le service éléphants, le personnel a été réduit ou non ?

    Arrow Le grand rocher est toujours fermé ?
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Sam 6 Jan 2007 - 10:49

    Arrow : Lors de ma visite, je n'ai vu aucun entelle (Et il ne me semble pas qu'il y en ait à Vincennes...)

    Arrow : Un seul individu (Une femelle), est présenté.

    Arrow : Ce bâtiment se situe juste après l'entrée du parc.

    Arrow : Le sifakière...C'est l'enclos des propithèques couronnés...(CF : Compte rendu)

    Arrow : Aucune idée...

    Arrow : Le grand rocher est toujours fermé...(Mais, d'après une revue; ils projettent, dans les années futures, d'y installer un restaurant panoramique...)

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Sam 6 Jan 2007 - 11:49

    Arrow Entelles: le parc a possédé une famille avec un bébé mais ils n'étaient pas visible au public. Donc ils ont été transférés dans un autre parc.

    Okapi: l'EEP leur avait promis un mâle en échange du leur

    Arrow Tu n'a pas d'autres photos montrant la sifakière ?

    Arrow Quelles espèces étaient visbles ?
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Sam 6 Jan 2007 - 14:11

    Concernant la sifakière, j'avais déjà mis quelques photos provenant d'un forum néerlandais, à ce lien :

    http://actuzoo.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2036&highlight=Sifaki%E8re


    Et, pour les espèces présentées dans la sifakière, il n'y avait QUE des propithèques couronnés, ainsi qu'une petite volière abritant des ibis rouges...
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mer 17 Jan 2007 - 21:04

    Aquarium tropical de la Porte Dorée


    L’Aquarium tropical fut créé en 1931 dans le seul bâtiment de l’Exposition Coloniale destiné à rester après l’exposition universelle, afin de montrer au public la faune aquatique des colonies.
    La rénovation technique entreprise depuis 1985 a permis l’acquisition d’animaux ayant des exigences très spécifiques quant à la qualité de l’eau.
    L’Aquarium jouant un rôle pédagogique, notamment auprès des jeunes visiteurs, les nouveaux hôtes ont été choisis en fonction de l’information dont ils pouvaient être porteurs.
    Longtemps resté comme le seul aquarium de la capitale jusqu’au 22 mai 2006, ouverture du CinéAqua de Trocadéro, l’aquarium héberge aujourd’hui 5000 animaux, appartenant à 350 espèces différentes dans des bacs allant de 100 à 37 000 litres d’eau.
    Voici donc quelques photos de ce très bel aquarium parisien, en commençant par l’entrée de ce dernier :

    Et une première vue d’ensemble de l’aquarium :

    Les premiers bacs accueillent des poissons dits primitifs ; véritables fossiles vivants, rescapés de la préhistoire :

    Parmi les espèces présentées, citons le polyptère (Polypterus ornatipinnis) :

    Le protoptère (Protopterus annectens) :

    Ou encore le grand dipneuste américain (Lepidosiren paradoxa), dont la particularité est de respirer l'air atmosphérique grâce à un diverticule digestif fonctionnant comme un poumon :

    Plus loin, de nombreux petits bassins accueillent différentes espèces d’eau douce africaines ou amazoniennes, parmi les quels :
    L’arowana de Fererra (Osteoglossum ferreraei) :

    Le rare poisson alligator (Lepisosteus occulatus) :

    La raie de rivière (Potamotrygon orbignyi) :

    Le characin brochet (Ctenolucius hujeta) :

    Un torche tigre (Pseudoplatystoma fasciatum), très commun dans la nature (Rien que dans la province argentine d'Entre Ríos , environ 27 000 tonnes de surubí sont obtenues chaque année !) :

    Sans oublier la présence d’un grand pacu noir (Piaractus brachypomus) :

    Ce dernier étant présenté dans l’un des plus grands bassins de l’aquarium, en compagnie de divers espèces d’Amérique du Sud, dont font partis :
    La manta d’eau douce (Potamotrygon motoro) :

    La raie de rivière (Potamotrygon orbignyi) :

    Le poisson chat léopard (Perrunichthys perruno) :

    Ou le metynnis tacheté (Metynnis lippincottianus), présenté en grand nombre :

    Voici, pour clore cette première zone, une vue de ce grand bassin :

    Après avoir quitté la partie « Amérique du Sud », nous retrouvons la partie récifale de l’aquarium.
    Dans cette dernière, composée de peu de bassins, mais d’assez grande taille, nous pouvons observer :
    De très rares poissons feuille de Chine (Monacanthus chinensis), ici un jeune individu :

    Des apogons de Kaudern (Pterapogon kauderni) :

    De très rares demoiselles de Talbot (Chrysiptera talboti) :

    Des poissons clowns tomates (Amphoprion frenatus) :

    Quelques spécimens de poissons clowns noirs à queue jaune (Amphiprion clarkii) :

    Une petite dizaine de bassins, très riches en plantes aquatiques, adjacents à la partie récifale de l’aquarium, présente de nombreuses petites espèces d’eau douce, ou de mer.
    C’est le lieu de vue de néons roses (Hemigrammus erythrozonus), caractérisés par une nageoire adipeuse placée en arrière de la nageoire dorsale et dépourvue de rayons :

    De 3 rares poissons feuilles de l'Amazone (Monocirrhus polyacanthus) :

    Des poissons arc en ciel (Melanotaenia bosemani) :

    Quelques périophtalmes (Periophtalmus barbarus) :

    Et d’un petit groupe de cichlidés joyaux rouges (Hemichromis lifalili) :

    Les deux derniers bassins de cette série accueillent deux espèces de poissons électriques :
    Malapterurus electricus , le silure éléctrique :

    Et Electrophorus electricus, l’anguille éléctrique :


    Ces deux espèces de poissons électriques sont sensibles aux champs électriques et aux vibrations. Ils peuvent se localiser dans l'espace même en l'absence de vision. Leur mode de locomotion est aussi particulier car il se restreint à une seule nageoire assurant par ondulation à la fois la marche avant et la marche arrière. Certaines de ces espèces ont aussi la possibilité de produire une décharge électrique pour étourdir ses proies ou repousser ses ennemis.
    Voici, pour terminer la présentation de cette zone, une vue d’ensemble :

    Ainsi que le détail de l’un des bassins :

    Avant de retrouver la zone récifale, une petite fosse, assez bien aménagée, créée il y a quelques temps, à l’occasion de l’exposition temporaire «Poissons et crocodiles d’Afrique ; des pharaons à nos jours ». Elle abrite deux individus de très rares faux gavials d’Afrique (Crocodylus cataphractus). Ils proviennet de la ferme aux crocodiles de Pierrelatte, et sont les seuls spécimens de leur espèce en France :


    Nous arrivons désormais à la dernière, mais également la plus grande : La zone océanique-récifale.
    Comme son nom l’indique, elle ne présente que des poissons d’eau de mer.
    Les bacs sont d’assez bonne taille vu les espèces présentées, même si certains, qui accueillent de grandes espèces, semblent trop petits :

    Parmi les très nombreuses espèces présentées dans cette partie de l’aquarium, j’ai pu photographier :
    Un très rare poisson feuille de Chine (Monachantus chinensis) adulte, dont un jeune individu était présenté dans la première zone récifale du parc :

    Une murène zébrée (Gymnomuraena zebra) :

    Un spécimen, d’assez grande taille, de murène verte (Gymnothorax funebris) :

    Des poissons scorpions volants (Pterois volitans), aussi appelés rascasses volantes, et très fréquemment rencontrés en aquariums français :

    Un rarissime spécimen de poisson papillon masqué (Chaetodon larvatus), extrémement difficile à maintenir en captivité, endémique de la mer rouge et se nourrissant exclusivement de polypes coralliens :

    Un rare baliste ondulé (Balistapus undulatus) :


    Un requin dormeur cornu (Heterodontus francisci), présenté en cohabitation avec des requins pointes noires, un requin tapis et un nason à nageoires bleues, dans un bassin qui, vu le nombre de spécimens, semble assez inadapté… :

    Ainsi qu’un grand spécimen de labre géant napoléon (Cheilinus undulatus) :

    A côté du dernier bassin de cette série, deux petits aqua-terrariums ont été réalisés, en 2006, pour l’exposition « Poissons et crocodiles d’Afrique ; des pharaons à nos jours ».
    Le premier est occupé par un crocodile nain (Osteolaemus tetrapis), espèce assez rare dans les zoos de l’hexagone :


    Tandis que le deuxième, de plus petite taille, abrite 4 bébés crocodiles du Nil, tous nés à la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte, et arrivées tout droit de cette dernière :

    Outre la présence de ces 3 espèces de crocodiles, le parc a réalisé une salle spécialement dédiée à la présentation de l’exposition, qui nous fait découvrir la culture des peuples africains, des fossiles de poissons, des momies de crocodiles…Etc…

    Très bien fait !

    Mais avant de quitter l’aquarium, détour oblige par la partie centrale du parc.
    Cette dernière abritant l’un des points forts du parc :
    La fosse aux crocodiles.
    Avec ses 13 mètres de circonférence, sa reconstitution d’un décor africain, elle est considérée comme l’un des plus belle d’Europe, elle est actuellement le lieu de vie de 3 vieux crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus), arrivés à l’aquarium en 1948 à l'age adulte, importés de Dakar :

    Avant de regagner la sortie du parc, nous découvrons l’un des derniers bassins du parc, abritant un petit banc de très rares Pygopristis denticulata ,petit pirahna amazonien, possédant des dents particulières, crénêlées, composées de 5 crêtes, les différenciant des autres piranhas :

    C’est avec un petit groupe de discus que se termine la visite de ce très bel aquarium parisien…

    crossarchus
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par crossarchus le Jeu 18 Jan 2007 - 18:12

    Pour les crocodiles nains il y en a aux sables, à reptiland, à doué et à jurques à ma connaissance.

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Jeu 18 Jan 2007 - 18:25

    Retpiland de Martel je pense aussi
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mer 7 Fév 2007 - 16:47

    LA FERME TROPICALE.


    Dernier volet de la série photos parisienne, avec la découverte d’un…Magasin !!
    En effet, la ferme tropicale vend la quasi-totalité de ces animaux (Amphibiens, reptiles, invertébrés…) à des particuliers.
    Seul un petit échantillon de ces animaux possédés par cet établissement est pr ésenté au public, dans un bâtiment de deux étages :
    Le premier présente, dans des terrariums assez spacieux, des amphibiens, une dizaine d’espèces de tortues aquatiques, et de nombreux sauriens :



    Le deuxième étage, que l’on découvre après avoir emprunté un petit escalier en colimaçon, présente lui, exclusivement (A quelques varans près…), des serpents non-vénimeux.
    Voici une vue de l’un des terrariums de cet étage (Tous identiques) :



    Voici donc quelques photos de cet établissement :

    Caméléon du Yémen (Chamaeleo calyptratus) :
    Ce caméléon est sans doute actuellement le plus répendu en captivité et en élevage, et fait partie de l’une des plus grosses espèces du genre chamaeleonidae (Il peut atteindre 30 centimètres de long).



    Crapaud commun d’Asie, aussi appelé crapaud masqué (Bufo melanostictus) :
    Ce Bufonidae est très commun dans toute l’Asie du sud-est, où il n’est pas rare de rencontrer la nuit, sous les réverbères, des spécimens pouvant atteindre les 250 centimètres de long.



    Crapaud Woodhouse (Bufo woodhousei) :
    Cet amphibien nocturne, vivant principalement dans de grandes galleries souterraines, il a su s’adapter à une grande variété d’habitat nords-américains :
    Piscines provisoires, fossés, prairies, bois et forêts, déserts, fermes, fleuves…



    Amnirana galamensis :
    Ce petit anoure diurne (10 centimètres au maximum) est présent, comme toutes les espèces du genre Amnirana, dans une grande partie de l’Afrique sub-saharienne.
    Celle-ci se rencontre dans les savanes du Sénégal, Mozambique, Zambie, de l’Ethiopie et de la Somalie.



    Rainette cubaine (Osteopilus septentrionalis) :
    Ce grand anoure arboricole aux teintes très variables, ne vit, comme son nom l’indique, que dans les forêts tropicales humides et les mangroves de l’île de Cuba.



    Platémyde de Williams (Phynops williamsi) :

    Rarissime, c'est une tortue aquatique originaire du Sud Brésil, Paraguay, Uruguay et Nord Est de l'Argentine. La ferme tropicale dispose d’ailleurs probablement du seul spécimen offert à la vente actuellement en Europe.



    Faux caméléon barbu (Chamaeleolis barbatus) :

    Ayant un comportement similaire aux caméléons, c'est en réalité un anolis vivant à Cuba. Mesurant au maximum 30 cm, ce lézard est habituellement plus petit. D'importants changements de teinte surviennent selon l'humeur et la luminosité.





    Serpent ratier des mangroves, ou serpent ratier à queue rouge, ici mutation grise (Gonyosoma oxycephala) :

    Cette grande (Jusqu’à 2 mètres 40) et belle couleuvre inoffensive, mais quelques fois assez agressive, se nourrit, durant le jour, de petits mammifères, d’oiseaux et de lézards arboricoles du sud-est asiatique, son lieu de vie à l’état naturel.



    Python d’Albert, aussi appelé python à lèvres blanches (Leiopython albertisii, ou Liasis allbertisii) :

    Grand python dont la longueur maximale atteind les 2, 40 mètres, ce serpent arboricole est présent sur une aire géographique très large :
    De la Papouasie Nouvelle-Guinée à l’Australie.



    Rampholéon du Kenya, aussi appelé caméléon nain (Rhampholeon kerstenii) :

    Ce caméléon nain est abondant dans différents biotopes, les zones de savanes sèches étant l'habitat avec la plus forte densité de population. Dans les herbes et buissons, ses motifs lui confèrent un parfait camouflage. Il mesure de 6 à 8 cm. Les femelles sont généralement plus massives que les mâles.



    Tortue à tête jaune (Intodestudo elongata) :

    Encore la tortue terrestre la plus commune d'Asie, elle est malheureusement décimée pour l'alimentation chinoise et se raréfie rapidement. Elle sera probablement introuvable dans quelques années. Affectionnant les sous-bois humides, elle ne déborde pas d'activité. Les spécimens adultes présentés à la ferme tropicale sont d’ailleurs les derniers individus autorisés à l'exportation.



    Anolis chevalier (Anolis equestris) :

    L'anolis chevalier est une des grandes espèces de sa famille. Arboricole, il est nettement plus lent que ses cousins A. carolinensis et A. sagrei, mais également plus agressif. Il n'hésite pas à mordre fortement s’il est maintenu. Jusqu'à 50 cm, il s'alimente de gros insectes, souriceaux et d'autres lézards. Il faut donc l'installer seul. Originaire de Cuba, il a été introduit involontairemnt avec "succès" en Floride d'où proviennent les spécimens du magasin.



    Boa constricteur (Boa constrictor longicauda) :

    Ce boa vit exclusivement dans la région de Tombes au Nord Pérou. Il se caractérise par une queue la plus longue des sous-espèces de Boa constrictor et des dessins noirs relativement larges. La coloration n'est pas différenciée dés la naissance, il faut attendre un an pour voir les dessins se marquer.Les spécimens présents à la ferme tropicale sont nés en captivité.



    Iguane noir (Ctenosaura pectinata) :

    Cet iguane rarissime en captivité vit sur les terrains rocheux et arborés de l’Ouest du Mexique, ainsi qu’aux Etats-Unis, où il a été introduit.
    Diurne, il est herbivore, et se nourrit également de petits insectes, et, occasionellement, de petits animaux.



    Iguane du désert (Dipsosaurus dorsalis) :

    L'iguane du désert est un étonnant iguanidé des régions désertiques du Sud des USA. Il nécessite une forte amplitude de température pouvant tolérer plus de 45 °c. Le point chaud doit être de 50 °c durant la journée pour faire place à une température nocturne de 25°c. C'est un lézard herbivore qui accepte également les insectes. Il mesure de 20 à 35 cm.



    Gecko léopard albinos (Eublepharis macularis) :

    Cette mutation de gecko léopard d'élevage devient désormais commune en France.C’ est un lézard terrestre nocturne et crépusculaire vivant en biotope sub-désertique. Son fort taux de reproduction en captivité en fait le reptile très prisé des amateurs d’animaux exotiques, évitant le commerce, plus ou moins légal, d’animaux sauvages.



    Serpent de lait de Campbell (Lampropeltis triangulum campbelli) :

    Ce "faux corail" Mexicain est l'un des plus fréquents du genre. Il atteint, adulte, une taille de 90 à 110 cm. Son élevage est classique et sa reproduction ne présente pas de difficultés dès lors qu'un repos hivernal précède la mise en présence des individus.



    Dragon barbu de Lawson (Pogona henrylawsoni) :

    Originaire de l’Australie (Centre et nord-Ouest du Queensland), il ne mesure qu’une trentaine de centimètres, contrairement à son cousin, le pogona vitticeps (bien plus connu) qui en mesure une cinquantaine. Cet agame vit dans une région de terres noires, où les périodes de précipitations intenses et brèves contrastent avec la sécheresse des mois d'été.



    Polypedates maximus :

    L’identification de cette rainette vietnamienne n’est pas définitive. Appartenant au complexe des P.dennysi, elle est actuellement nommée P.maximus en rapport à sa grande taille adulte de plus de 15 cm. Elle est reproduite en ferme d’élevage au Vietnam.



    Sceloporus magister :

    Ce petit lézard arboricole et diurne du nord-ouest des des U.S.A, et du Mexique ne vit que dans les quelques buissons et arbres des zones semi-désertiques de ce pays. Insectivore, il peut atteindre une longueur de 35 centimètres de long.



    Voilà donc un tout petit aperçu de ce que présente la ferme tropicale

    Équipe d'administration
    Admin

    Pays : France

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Équipe d'administration le Mer 7 Fév 2007 - 17:08

    C'est situé où la ferme tropicale ?
    avatar
    Invité
    Invité

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Invité le Mer 7 Fév 2007 - 18:56

    A la rue Jenner, à Paris, près de la Pitié Salpétrière...

    Contenu sponsorisé

    default Re: Séjour à Paris

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct 2017 - 16:04