Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Partagez
    avatar
    gp59
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par gp59 le Jeu 4 Juin 2015 - 8:17

    Le parc a lancé le site de sa fondation :
    http://pairidaiza-foundation.org/fr

    voici l'objet de cette nouvelle fondation

    Rendre à la nature ce qu'elle nous a donné !

    Après plus de 20 ans d’existence, nous avons décidé de renforcer nos actions en lien avec cette mission en canalisant le soutien sans cesse renouvelé du public et en mettant à disposition l’expertise scientifique de nos équipes au sein d'une nouvelle structure indépendante : la Pairi Daiza Foundation.

    La Pairi Daiza Foundation conçoit et développe ses propres projets dans l’optique globale de protéger des espaces suffisants de biodiversité, conserver des endroits sauvages ou encore proposer des actions réparatrices qui ont du sens. Notre Fondation souhaite aussi agir pour un meilleur accès à d’autres cultures et à d’autres formes d’art ainsi que pour leur protection et leur mise en valeur.

    Nos quatre domaines d'intervention sont :

    - Protection des habitats  pour leur conservation et leur réhabilitation en vue d’une recolonisation naturelle des espèces
    - Réintroduction des espèces animales et végétales dans leur biotope d’origine
    - Recherche scientifique
    - Protection et mise en valeur du patrimoine culturel mondial

    Les financements de la fondation seront multiples : Dons et legs, Parrainage des animaux du parc, Soigneur d'un jour, Grand mécénes, Sponsoring et partenariats.
    Des bénévoles pourront également aider la fondations sous différentes formes.

    1er Projets actuellement présentés :
    Recherche sur le virus de l'Herpes chez l'éléphant
    Réintroduction de la loutre d'europe
    Réintroduction de l'antilope Rouanne
    Restauration de la barrière de corail

    Allez visiter le site pour en savoir plus, celui ci est déjà bien détaillé.
    avatar
    saintstof
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par saintstof le Ven 5 Juin 2015 - 15:49

    Cela signifie peut-être aussi l'arrivée au parc de loutres d'Europe et que cette espèce d'antilope remplacera les hippotragues noir?
    avatar
    saintstof
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par saintstof le Mer 23 Sep 2015 - 10:46

    Ca y est ! Notre jeune Vautour moine, Bernardus, a été relaché avec succès dans le Verdon (Sud de la France). Avec la Pairi Daiza Foundation, notre parc travaille à la réintroduction de ces majestueux oiseaux dans la nature. Le Vautour moine est menacé d’extinction par la perte de son habitat et les empoisonnements illégaux. C’est le premier projet de réintroduction d’une espèce née et élevée à Pairi Daiza mené par la Pairi Daiza Foundation en collaboration avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (paca.lpo.fr). Bernardus a été équipé d’un transpondeur afin que l’on puisse suivre ses déplacements en temps réél. Plus d’infos à ce sujet à venir sur cette même page.
    Vous pouvez soutenir ce projet et nous aider à en mener d’autres en Belgique et partout en Europe en envoyant le message « Bernardus » par sms au 4999. Chaque SMS d’une valeur de 2€ sera reversé à la Pairi Daiza Foundation. ! ps: ne ratez pas la vidéo du premier vol de Bernardus sur www.facebook.com/pairidaizafoundation


    Bernardus est prêt à être libérer! Un transmetteur GPS a été installé sur son dos afin que la Ligue française de Protection des Rapaces puisse suivre ses évolutions.


    Dans cette volière, dans les montagnes près de Rougon (Sud de la France), le Vautour moine a résidé trois semaines pour s’acclimater à son nouvel environnement.


    Koen, notre Directeur Zoologique Adjoint, a eu l’honneur, avec Sylvain (de la Ligue de Protection des Rapaces), d’ouvrir les portes de la volière.


    L’attente débute… A distance, Koen suit avec des jumelles les mouvements dans la volière.


    Les Vautours fauves viennent voir si Bernardus est déjà prêt à les rejoindre...


    Après trois heures d’attente, Bernardus, hésitant, sort de la volière !


    Après un vol d’essai, le Vautour moine atterrit près de nous, comme s’il voulait nous dire aurevoir.


    « Le plus beau moment de ma carrière », nous dit Koen, visiblement très ému.


    Et puis, l’adieu définitif… Bon voyage, Bernardus !



    Source: Facebook Pairi Daiza
    avatar
    saintstof
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par saintstof le Ven 20 Nov 2015 - 15:41

    Petite vidéo du directeur du parc au sujet de l'herpès des éléphants.





    Et si jamais quelqu'un ici voulait faire un don, c'est ici ^^
    http://www.pairidaiza-foundation.org/fr/je-fais-un-don

    fila
    Membre
    Membre

    Pays : belgique

    default fus

    Message par fila le Mar 19 Jan 2016 - 14:57

    Du bout de leur petite trompe, nos bébés éléphants, Nang Faa, Amithi, Soraya, Malay vous soufflent un énorme merci! Grâce à votre chaleureux soutien via les urnes et le crowdfunding, et aux 34.000 euros rajoutés ce jour par Pairi Daiza (qui finance déjà la recherche en parallèle depuis 2014), la somme globale nécessaire pour financer trois ans de recherche scientifique sur le virus de l'herpès (responsable de la mort de nombreux éléphanteaux) a été atteinte. Cette recherche sera menée en Belgique sous la responsabilité du Dr Vétérinaire Tim Bouts qui est le coordinateur européen EEP pour la recherche contre la maladie.

    Rappelons que l'éléphant est au centre des préoccupations de la Pairi Daiza Foundation. En 2015, plus d'un demi-million d'euros a été offert par Pairi Daiza à sa Fondation (reconnue d'utilité publique en mai 2015) pour permettre le rachat et les soins de plusieurs éléphantes qui avaient passé leur vie dans un cirque et leur offrir une retraite bien méritée.
    Nous ne comptons pas nous arrêter là.

    Une très belle journée à vous. ☺
    -------------------------------------------

    Source Facebook officiel du parc

    fila
    Membre
    Membre

    Pays : belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par fila le Sam 12 Mar 2016 - 8:40

    Vous avez un coup de cœur pour un animal ou une espèce ?
    Vous souhaitez contribuer à leur bien-être et, plus largement, à la protection et la conservation de cette espèce menacée ?
    Devenez parrain ou marraine cette saison!
    Le montant du parrainage est entièrement destiné à la Pairi Daiza Foundation pour des projets de conservation et de protection des animaux menacés
    Plus d’informations sur les parrainages 2016: http://www.pairidaiza-foundation.org/…/je-deviens-parrain-m…

    Source : page officielle

    Cette année 71 espèces parrainables au lieu de 36 l'an dernier, le parc a aussi publier sur le site de la fondation la liste de tous les parrains-Marraines de l'an dernier avec le type de parrainage effectué.

    Personnellement je trouve cela limite, à la rigueur faire une liste avec le nombre de parrain/marraines par espèces sans divulguer le nom et le prénom des parrains-marraines

    Rien que les parrainages de l'an dernier leur ont rapporté presque 22.000€, pas mal
    avatar
    gp59
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par gp59 le Lun 26 Sep 2016 - 15:43

    Pairi Daiza emploi les grands moyens pour faire rentrer de l'argent pour sa fondation
    500 couverts (d'après les commentaires et photos postées par l'école hotelière qui a participé au service ) à 250€ : soit 125.000€
    Plus la vente aux enchères de parrainages d'animaux ( plusieurs dizaines de milliers d'euros pour Tian Bao )

    Lecho.be a écrit:Soirée étoilée à Pairi Daiza… Réintroduction du Tetras Lyre (le coq de Bruyère…), ouverture d’un centre de recherche pour trouver un remède à l’herpès des éléphanteaux, accueil des animaux maltraités… Les bonnes causes étaient conviées à Pairi Daiza mercredi dernier. Eric Domb et Marc Coucke, le fondateur du parc animalier et son nouvel associé, avaient mis les petits plats dans les grands pour récolter des fonds pour leur fondation: six coqs (Sang Hoon Degeimbre, Jean-Baptiste et Christophe Thomaes…) totalisant sept étoiles Michelin étaient aux fourneaux, Caroline Fontenoy (RTL) et Bert Kruismans sur scène ainsi que des centaines de convives… Billet d’entrée: 250 euros par personne. Benoît Coppée (Investsud), Laurent Malard (Cit Blaton), Renaud Bentégeat (CFE), Marc du Bois (Spadel) mais aussi de nombreux camarades de Marc Coucke avaient fait le déplacement au domaine de Cambron. Et le milliardaire flamand leur a offert un show dont il a le secret, multipliant les bons mots. La récolte de fonds ne s’est d’ailleurs pas arrêtée aux repas. Des parrainages d’animaux du parc étaient également mis aux enchères. Dont celui de la starlette chinoise locale: le bébé panda Tian Bao. Alors que le commissaire-priseur s’apprêtait à finaliser l’enchère (à plusieurs dizaines de milliers d’euros) du parrainage dudit bébé, Marc Coucke s’est levé et a fait remarquer que les deux derniers enchérisseurs en lice étaient un homme et une femme… Et qu’un bébé panda, finalement, ça méritait peut-être un parrain et une marraine. Pression sur les deux intéressés… qui ne purent qu’accepter en versant bien sûr, chacun, la somme qu’ils s’apprêtaient à mettre. Bref, un coup double magistral du président du club de football d’Ostende. Et un bébé doublement comblé.

    candlemass
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : Belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par candlemass le Ven 28 Avr 2017 - 14:11

    Le projet Nassonia d'Eric Domb est mort...

    article dans la libre du 27/04/2017

    Techniquement, le projet Nassonia est enterré. Du moins à Nassogne. C’est ce qu’une décision du conseil communal local vient d’entériner, mais indirectement. Le projet pourrait toutefois renaître ailleurs. Le ministre René Collin présentera vers 11 heures ce vendredi matin le résultat d'une étude identifiant les massifs forestiers susceptibles d'accueillir un projet similaire.

    L’idée de l’homme d’affaires Eric Domb (Pairi Daiza) et de ses soutiens locaux à Nassogne était de “rendre à la nature” une forêt de 1500 hectares située à Nassogne, avec la volonté de réinstaurer une véritable biodiversité et de permettre un équilibre entre tous les acteurs de la forêt : faune, flore, gestionnaire de bois, chasseurs... A cet axe écologique s’ajouterait un axe touristique (tourisme “diffus” d’observation, avec maintien de zones protégées...). Des négociations étaient en cours avec la fondation d’Eric Domb, la Région wallonne et la commune.

    La pression n’a rien fait
    Mais, dans une salle du conseil comble, la commune a approuvé ce jeudi soir un peu avant 22 heures (9 oui, 4 non et une abstention et sans amendements) une proposition de cahier des charges pour la location du droit de chasse de la zone visée par Eric Domb. Et pour les initiateurs de Nassonia, les paramètres selon lesquels les chasses seront menées sont incompatibles avec le projet. Jusqu’au dernier moment, le résultat du vote du conseil était incertain. Sous la pression médiatique, des citoyens et des ONG, certains espéraient voir les membres de la majorité encore hésitant voter contre ce cahier des charges. Il n’en fut rien.

    “J’ai confiance en ma majorité. La décision ne devait pas être prise ce (jeudi) soir. Nous en discutions depuis des semaines, nous disait un peu plus tôt Marc Quirynen, le bourgmestre CDH de Nassogne. Qui explique que pour lui, ce vote ne remet en rien en cause le projet Nassonia, et que lui-même devait, selon les règles administratives, voter ce cahier de charges, et lancer cet appel d’offres, car le temps pressait ( les droits de chasse actuels arrivent à échéance le 30 juin ). “Je fais ce qui est nécessaire. Ce territoire devait être chassé”, continue le bourgmestre, qui évoque aussi une densité de gibier trop élevée.Charles Piette, fondateur de l’association locale de soutien au projet, explique lui que le projet Nassonia demande une “chasse éthique”, “silencieuse”, “à l’affût”, qui ne stresse donc pas les animaux. Le bourgmestre répond qu’il fera des chasses hybrides (par exemple sans cri mais avec des chiens) et qu’il faut aussi varier le type de chasses, afin de ne pas habituer les animaux et que les tirs soient donc efficaces. Le collège a toutefois expliqué au conseil que le cahier des charges pourrait éventuellement être amendé par la suite.Le droit de chasse à accorder vaut pour 9 ans

    Des offres d’autres communes
    Pour les défenseurs du projet, l’attitude du bourgmestre est en fait un refus déguisé à Nassonia. Le bourgmestre aurait-il subi des pressions ? C’est la question que se pose Gérard Jadoul, ancien président d’Inter-Environnement Wallonie, car pour lui la position du "maïeur" est “incompréhensible”. On se souvient en tous cas que à l’annonce du projet, le secteur du bois, ainsi que les chasseurs s’étaient élevés contre l’initiative, en particulier l’ancien locataire des droits de chasse Pam De Becker, un homme d’affaires fortuné. Il faut dire qu’obtenir les droits de chasse, très élevés (jusqu’à 400 000 euros, pour la première année, pour les trois lots visés dans le nouvel appel d’offre) permet d’organiser des parties de chasse, évaluée à 1000 euros la journée. Le bourgmestre, lui, nie toute pression. Notons que pour le projet Nassonia, la Région wallonne, avait, en résumé, proposé de compenser à la commune les revenus “perdus” par le retour de la forêt à la nature.

    Mais pour Gérard Jadoul et Charles Piette, si le projet Nassonia est mort à Nassogne, il pourrait renaître ailleurs. “C’est un projet d’avenir” et “qui peut s’exporter”. “On est triste pour la commune mais on sait que le projet se fera ailleurs”, assurait Charles Piette juste après le vote . Plusieurs communes, qui restent discrètes pour l’instant, auraient ainsi sollicité Eric Domb pour accueillir son projet chez elles. On évoque par exemple celle de Florenville. Le bourgmestre de Nassogne est dubitatif : “ si ce sont des bois ‘soumis’ comme ici, les porteurs de projet seront confrontés au même Code forestier.” Quoi qu'il en soit, suite au vote du conseil communal jeudi soir, le ministre de la Nature CDH René Collin présentera ce vendredi matin le résultat d'une étude identifiant les massifs forestiers susceptibles d'accueillir ce projet en Wallonie. Un cadre juridique permettant ce nouveau modèle de gestion de la forêt sera également présenté, précise-t-on au cabinet de René Collin. Eric Domb n'a pas fait suite à notre demande d'interview mais une réaction officielle est attendue dans la journée.


    lien : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/le-projet-nassonia-d-eric-domb-est-mort-mais-pourrait-renaitre-ailleurs-59024feccd70e805131d8429

    Eric Domb ne semble pas vouloir se lancer dans un autre projet du genre d'après d'autres articles de presse. Par contre, des projets similaires semblent se dessiner à d'autres endroits en Belgique, dont un près de Saint-Hubert, mais cette fois ci sur un terrain domanial et non plus communale comme c'était le cas à Nassogne. Mais cette fois ci, il s'agira d'un appel d'offre auquel pourra participer la Fondation Pairi Daiza, mais aussi d'autres associations qui ont pour but la création de réserves naturelles.
    avatar
    saintstof
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : belgique

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par saintstof le Jeu 11 Mai 2017 - 13:33

    C'est un grand jour pour le Tétra lyre, ce petit coq de bruyère menacé à court terme de disparition dans nos Hautes Fagnes. Il y a quelques jours, une dizaine de spécimens capturés en Suède (5 mâles et 5 femelles) y ont été relâchés. L'objectif, à moyen terme, est de reconstituer une population forte de 80 à 160 individus, pour assurer la survie de l'espèce. L'opération a été coordonnée par l'Université de Liège et l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, avec le concours (notamment) du WWF-Belgique et de la Pairi Daiza Foundation. La Fondation s'occupera principalement de la construction d'une volière spécifique devant faciliter la reproduction des Tétras lyres.
    Plus d'infos sur l'opération de réintroduction du Tétra lyre: http://www.ulg.ac.be/cms/c_8912640/fr/renforcement-des-populations-de-tetras-lyres

    Contenu sponsorisé

    default Re: Pairi Daiza Foundation [ça commence...]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 13:45