Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Partagez
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Iziona le Lun 30 Mar 2015 - 19:08

    Arrivée d'une nouvelle espèce : Le fourmilier

    Toute l'équipe a l'immense plaisir de vous annoncer que le Parc Zoologique accueillera prochainement un nouveau pensionnaire. Tout ce que nous pouvons vous dire pour le moment, c'est qu'il s'appelle Tao et qu'il a une drôle de queue (voir photo) : vous avez deviné de quel animal il s'agit ?

    Source: Facebook du Parc zoologique


    _________________
    avatar
    golentin
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : france

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par golentin le Lun 30 Mar 2015 - 23:57

    j'espere qu'il aura un enclos assez grand, ce qui n'est pas vraiment le point fort du parc
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Iziona le Lun 1 Juin 2015 - 13:20

    Polémique autour de la captivité des 2 ours du zoo, Kiwi et Dominique


    Voici la réponse du Parc zoologique de Fort Mardyck
    Ces derniers jours, plusieurs internautes se sont émus de la captivité de nos deux ours, Kiwi et Dominique. Afin de répondre aux interrogations soulevées, voici le message de Virginie Rodier, vétérinaire du Parc Zoologique de Fort-Mardyck :

    "Les ours bruns du Parc sont nés et élevés en captivité, ils ne connaissent pas la frustration d'avoir vécu auparavant dans la nature. S'ils étaient introduit dans un milieu naturel, ils ne seraient pas capables de subvenir à leurs besoins, n'ayant jamais eu à le faire de toute leur vie.Les journées d’un ours adulte en liberté sont partagées entre des temps de repos et des périodes de recherche de nourriture. N'’ayant pas à rechercher activement leur nourriture, il arrive effectivement à nos ours de tourner en rond en attendant un prochain nourrissage. C'est pourquoi notre équipe de soigneurs animaliers redouble d’inventivité pour leur trouver des enrichissements et des jeux qui égayent leurs journées

    Source: Facebook du Parc zoologique de Fort Mardyck


    _________________
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Iziona le Lun 22 Juin 2015 - 13:36

    Fort-Mardyck: le zoo s’agrandira-t-il?

    Le parc zoologique de Fort-Mardyck a rouvert voilà 10 ans. Pour Jacques Lemaitte, directeur aux grands équipements, la structure s’est imposée comme incontournable : « À 85 000 visiteurs annuels, la fréquentation est stable, même s’il n’y a pas de grande nouveauté. » Il caresse donc l’objectif des 100 000 visiteurs. Seulement voilà, il va falloir faire de la place pour de nouveaux pensionnaires, si l’on veut convaincre le public de revenir en nombre. Des mesures ont déjà été prises dans ce sens : deux terrains à proximité ont été acquis pour permettre deux extensions. La première concernerait la volière, assortie d’un local pour les équipes de soigneurs.

    L’autre espace serait lui réservé à un projet plus ambitieux de serre guyanaise
    . Celle-ci permettrait d’accueillir plus de reptiles. « On pourrait faire venir des caïmans à lunettes, des serpents… Le genre d’animaux qui font venir du monde ! », assure la vétérinaire Virgine Collier. Elle rappelle toutefois qu’il ne faut pas confondre : « On n’est pas un cirque ou un parc d’attractions. Il y a toujours des visiteurs pour se plaindre qu’ils n’ont vu que des cages vides. Mais ce sont des animaux sauvages, ils n’ont pas d’horaires de représentation ! » C’est le cas du fourmilier, qui ne daigne pas se montrer : « Il fait sa star… », précise-t-elle en voyant s’il n’y aurait pas moyen de le convaincre de parader un peu. Jacques Lemaitte, lui, doit vaincre les pudeurs de mammifères encore plus récalcitrants : les élus de la Cud. « On a calculé qu’il nous fallait 2 millions d’investissement pour agrandir le parc. On doit convaincre les élus, mais en cette période de disette budgétaire, ce n’est pas simple. Alors on fait valoir qu’à terme, si le nombre de visites augmente, ce sera rentable pour tout le monde… »

    Source: http://www.lepharedunkerquois.fr/dunkerquois/fort-mardyck-le-zoo-s-agrandira-t-il-ia684b0n145306


    _________________
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Iziona le Jeu 24 Sep 2015 - 13:20

    Communiqué de presse sur la polémique des ours bruns

    Le Parc Zoologique de Fort-Mardyck répond aux attaques d’Antony Blanchard,Président de l’association Cause Animale Nord. Depuis le mois de juin dernier, l’association Cause Animale Nord s’est mobilisée pour réclamer la «libération» des deux ours bruns, Kiwi et Dominique, hébergés au Parc Zoologique de Fort-Mardyck (59). Face à la controverse et la recrudescence de manifestations et de commentaires agressifs, la Communauté Urbaine de Dunkerque entend aujourd’hui clarifier la situation et rétablir la vérité.

    1) Bien-être des ours Kiwi et Dominique

    Kiwi, l’une des doublures du film «L’Ours» réalisé par Jean-Jacques Annaud en 1988, et Dominique son compagnon depuis 1998, sont tous deux nés en captivité. Ils coulent des jours paisibles au Parc Zoologique de Fort-Mardyck depuis 10 ans où ils vivent dans un espace de 550 m2. Bien que d’une surface réduite - le zoo occupe une superficie d’environ 2 hectares - celui-ci est plus confortable que l’enclos qu’ils occupaient dans leur parc précédent et comporte les aménagements nécessaires à leur bien-être.

    Au Parc Zoologique de Fort-Mardyck, une grande importance est attachée à la lutte contre l’ennui et ses manifestations de stress comme les mouvements répétitifs. C’est pourquoi mettre en place des enrichissements quotidiens pour l’ensemble des animaux du Parc et tout particulièrement pour les ours, fait partie du travail des soigneurs animaliers. En milieu naturel, les journées d’un ours adulte sont partagées entre les temps de repos et les périodes consacrées à l’alimentation.

    Dans un zoo, les ours n’ont pas à chercher leur nourriture, le temps ainsi gagné doit donc être occupé par des activités ludiques. Pour les stimuler, il existe plusieurs sortes d’enrichissements utilisées à Fort-Mardyck, sous la forme de jeux (bouées, cônes de chantier, etc.) et d’apports olfactifs et gustatifs (glaçons aux poissons et aux fruits, épices et huiles essentielles réparties dans leur parc, miel et autres friandises dissimulés dans des cachettes). De plus, afin d’éviter les allers et venues répétitifs par anticipation à l’heure du goûter, les horaires de distribution sont changés quotidiennement. Enfin, plusieurs études comportementales ont été menées sur les animaux du Parc et notamment sur ses ours, permettant ainsi d’affiner au mieux les enrichissements et les soins qui leur sont apportés.

    Cependant, il arrive tout de même que Kiwi et Dominique tournent devant les portes de leurs loges : le Parc ayant l’obligation légale de les rentrer pour la nuit, leur repas principal est disposé le soir à l’intérieur afin de les y attirer, suscitant ainsi leur impatience une fois l’heure venue.

    Récemment, Cause Animale Nord a proposé que Kiwi et Dominique partent en Roumanie dans un centre de recueil de faune. L’idée, qui peut sembler séduisante au premier abord, pose un réel problème vétérinaire. En effet, faire subir de nombreux tests sanitaires, imposer un transport long et une anesthésie risquée à ces deux ours d’un âge avancé ne sont pas des options compatibles avec leur bien-être. De plus, ce centre accueille, entre autres animaux répartis sur 69 hectares, près de 80 ours bruns. Or, ces ours ne sont pas des animaux qui vivent en communauté. Obliger Kiwi et Dominique à s’intégrer à un groupe important d’individus et à s’adapter à un nouvel environnement serait pour eux une source de stress supplémentaire parfaitement injustifiée, d’autant plus qu’ils se sont acclimatés à leur mode de vie actuel.

    2) Vocation et missions du Parc Zoologique de Fort-Mardyck

    En 1999, une directive européenne, aboutissant en France à l’arrêté du 25 mars 2004, donnait obligation aux parcs zoologiques de participer à la conservation des espèces animales ainsi que d’assurer une mission d’information du public sur la biodiversité.
    En 2002, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) reconnaissait d’ailleurs officiellement le rôle des zoos dans la recherche ex et in situ.

    Le Parc Zoologique de Fort-Mardyck, très engagé dans la conservation de la faune sauvage, soutient la reproduction d’espèces animales menacées (une trentaine de naissances par an), participe à des Programmes d’Élevage Européens, et finance différents projets portés par des associations oeuvrant pour la sauvegarde dans la nature d’espèces protégées.
    L’établissement projette de renforcer les programmes de conservation des espèces européennes avec la communauté zoologique. Il explore aussi la possibilité de mettre en place des projets de recherche sur le bien-être animal en lien avec des équipes universitaires.

    Le Parc et la Communauté Urbaine de Dunkerque ont également fait le choix d’une politique tarifaire en adéquation avec leur vocation de service public. L’objectif est d’offrir aux visiteurs la possibilité de s’informer et de se sensibiliser à la vie sauvage pour un coût modique. Ainsi, l’entrée est à 4€ pour un adulte, 2€ pour un enfant, 10€ pour la carte Pass famille journalière et 30€ pour la carte Pass famille annuelle.

    Enfin, l’établissement est soumis pour son exploitation à un arrêté préfectoral du Préfet du Nord après avis favorables de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) et de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS). Il est également membre de l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA), gage de sa qualité.

    Source: Communiqué de presse


    _________________
    avatar
    pierre 16
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par pierre 16 le Mer 20 Avr 2016 - 14:17

    Naissance de hérons bihoreau
    Naissance chez nos hérons bihoreau !

    source: page Facebook du Parc zoologique de Fort Mardyck
    avatar
    pierre 16
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par pierre 16 le Lun 9 Mai 2016 - 16:42

    Naissance d'un renne
    Le Parc est heureux de vous annoncer la naissance d'un bébé renne né le 3 mai 2016.

    source: page Facebook du Parc zoologique de Fort Mardyck
    avatar
    pierre 16
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par pierre 16 le Mar 31 Mai 2016 - 16:30

    Arrivée de chouettes de l'Oural
    Nous sommes heureux d'annoncer l'arrivée d'un couple de chouettes de l'Oural.

    Source: page Facebook du Parc zoologique de Fort Mardyck
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Iziona le Ven 5 Aoû 2016 - 12:16

    Arrivée d’un vautour du Puy du Fou

    Depuis deux ans, le mâle vautour fauve était seul suite au décès de sa compagne en 2014. La direction du zoo a décidé de ne pas le laisser seul et lui en a trouvé une autre. Arrivée le 8 juillet du Puy du Fou, cette dernière a d’abord dû passer par la quarantaine, puis une mise en contact progressif avec les autres oiseaux de la volière, pour être présentée au public. « Le couple a l’air de bien s’entendre », se félicite l’équipe du zoo qui espère des bébés pour février. « Nous n’en avons jamais eu. »

    Cette nouvelle arrivée n’est pas isolée, puisque cette année, le zoo a accueilli une jeune femelle loutre, appelée Taka. « Venue d’Allemagne, elle est encore trop jeune pour être dès à présent en contact avec Adam, notre mâle. Ils sont donc dans deux enclos différents avant une rencontre prévue l’année prochaine », explique la direction.

    Plusieurs naissances ont également ponctué la vie du zoo depuis le printemps avec Kittiliä (le bébé renne), des hérons, des ouistitis, des paons…

    Source: http://www.lepharedunkerquois.fr/dunkerque/zoo-de-fort-mardyck-arrivee-d-un-vautour-du-puy-du-fou-ia683b0n179250


    _________________

    Contenu sponsorisé

    default Re: Dernières nouvelles du Parc Zoologique de Fort-Mardyck : Actualités, naissances et transferts

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 9:18