[Parc zoologique de Paris] Décès d'un lamantin

    Partagez

    Dominique
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : FRANCE

    default [Parc zoologique de Paris] Décès d'un lamantin

    Message par Dominique le Lun 18 Aoû 2014 - 21:41

    Barry, l’un des deux lamantins du zoo de Vincennes, est décédé. Ce mammifère marin âgé de trois ans avait fait son apparition au zoo le 4 juillet, où il avait rejoint son congénère Tinus. Le jeune lamantin, qui doit remonter à la surface pour respirer, serait mort par asphyxie, après s’être coincé entre les enrochements qui équipent le bassin de la grande serre.

    L’accident aurait eu lieu le samedi 9 août, et la grande serre a ensuite été temporairement fermée aux visiteurs. Le muséum d’histoire naturelle, propriétaires des lieux, n’a pas encore confirmé l’information mais en aurait averti le zoo danois d’Odense, d’où Barry avait été transféré. Le zoo de Vincennes a rouvert ses portes en avril dernier, après plus de cinq ans de fermeture pour être rénové en profondeur. Le bassin des lamantins où se trouvait Barry en est la principale attraction.



    source LeParisien.fr

    Cela ne va pas leur faire de la pub
    avatar
    vik'tier
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Parc zoologique de Paris] Décès d'un lamantin

    Message par vik'tier le Mer 20 Aoû 2014 - 11:31

    Voici le communiqué officiel du zoo sur la mort de Barry :


    Le Parc Zoologique de Paris, établissement du Muséum national d’Histoire naturelle a le regret d’annoncer la mort de l’un des deux lamantins du Parc Zoologique de Paris le 11 Août dernier. Agé
    de 3 ans, il était arrivé le 05 juillet dernier en provenance du zoo d’Odense au Danemark et avait rejoint « Tinus », déjà présent depuis 6 mois et bien habitué à ses soigneurs.

    En fin d’après-midi, peu de temps après son dernier nourrissage, Barry n’a plus été visible dans son bassin et les recherches sous-marines entreprises immédiatement ont mis en évidence son passage dans une cavité technique, normalement inaccessible aux animaux car clos par une porte. Cette cavité se situe entre les deux parties du bassin, sous une zone de faible profondeur permettant l’entrainement médical des animaux.


    Resté coincé, le mammifère marin n’a pas pu remonter à la surface pour reprendre sa respiration.

    Une analyse fine et précise des causes de l’accident est en cours et nécessitera du temps en raison de l’environnement sous-marin et de la complexité de ces installations. Cependant, des mesures ont été prises immédiatement pour condamner l’accès à cette zone et empêcher tout incident avec les autres animaux (lamantin et poissons).

    Le diagnostic en cours et les conclusions qui en seront tirées permettront d’éviter que ce type d’accident se reproduise dans les parcs zoologiques.

    Le bassin des lamantins se situe dans la serre du Parc zoologique, et constitue un double volume de plus de 630 m3, doté d’un équipement de filtration de haute technologie pour assurer une qualité d’eau constante aux espèces animales du bassin.

    Le Parc Zoologique de Paris s’est vu confier ses lamantins après une demande auprès du plan d’élevage européen (EEP) qui gère une trentaine d’individus dans les zoos et aquariums d’Europe. Ce plan
    d’élevage place les animaux après validation des bassins et agencements, sur plan et sur site.

    Les installations sont donc conformes aux normes du Programme Européen d'Élevage. Une fois qu’elles auront été sécurisées de manière pérenne et contrôlées, un congénère viendra rejoindre « Tinus » avant
    la fin de l’année.

    Les équipes du Parc déplorent ce malheureux accident et rappellent défendre au quotidien le bien-être des animaux au cœur du nouveau Parc Zoologique de Paris, tout à la fois formidable outil de sensibilisation à la nature, centre de conservation des espèces respectueux de l’animal, lieu de science et de recherche.

    Alexis Lécu, directeur scientifique et vétérinaire en chef du Parc Zoologique de Paris

    Sophie Ferreira Le Morvan, directrice du Parc Zoologique de Paris

    Thomas Grenon, directeur général du Muséum national d’Histoire naturelle
    Page Facebook du zoo.

    Dominique
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : FRANCE

    default default Re: [Parc zoologique de Paris] Décès d'un lamantin

    Message par Dominique le Mer 20 Aoû 2014 - 18:14

    Mort d'un lamantin du zoo de Vincennes : animal lent, gentil, sans instinct de prédation
    Publié le 20-08-2014 à 15h39 - Modifié à 15h39

    Par Rodolphe Delord
    Directeur du zoo de Beauval
    LE PLUS. C’est une triste nouvelle pour le zoo de Vincennes. Barry, un lamantin de trois ans né en captivité au Danemark, est mort noyé le 11 août dernier. Il serait resté coincé "dans une galerie sous-marine entre deux parties du bassin". Simple accident ou erreur humaine ? Éclairage de Rodolfe Delord, directeur général du zoo de Beauval, seul autre parc de France à accueillir des lamantins.


    Un lamantin mangeant une feuille de salade au zoo de Vincennes (T. CAMUS/SIPA).
     
    Depuis 1997, nous accueillons au zoo de Beauval des lamantins. Nous sommes les seuls en France avec le zoo de Vincennes. Aujourd’hui, six de ces mammifères marins sont visibles dans nos bassins, dont un bébé de cinq mois.
     
    Un tel accident est rarissime. C’est pourquoi, quand j’ai appris ce drame, j’ai contacté l’équipe zoologique de Vincennes pour en savoir davantage. Pour le moment, ils ignorent les circonstances exactes qui ont conduit au décès de Barry, lamantin de trois ans né au zoo d’Odense au Danemark. Une enquête a été ouverte pour comprendre comment cela a pu se produire.
     
    Sans air, un lamantin se noie
     
    Je ne pense pas que le parc zoologique de Vincennes soit responsable. Tout laisse à penser que la mort de Barry est le fruit d’un accident fortement regrettable. Comme tout mammifère marin, le lamantin ne dispose pas de branchies et doit donc remonter à la surface pour respirer. Sans air, il se noie.
     
    Dans le cas présent, il semblerait que l’animal soit resté coincé entre deux portes de bassin. Barry ne souffrait d’aucun souci de santé particulier et a été attentivement suivi par l’équipe vétérinaire.
     
    Pour moi, il s’agit juste d’un accident comme il peut en survenir chez les hommes. Au zoo de Beauval, nous n’avons jamais été confrontés à un tel incident, mais cela ne veut pas dire que nous sommes totalement à l’abri.
     
    Une erreur dans l’aménagement du bassin ?
     
    La question se pose quant à l’aménagement du bassin. Une erreur a-t-elle pu être commise ? J’en doute sérieusement.
     
    Quand nous avons construit le bassin de 800m3 pour les lamantins, j’ai réalisé des croquis, que j’ai par la suite fait exécuter par un architecte spécialisé. Mais tout l’aménagement du bassin et sa construction ont été validés par le programme d’élevage européen (EEP). Un coordinateur d’espèce est aussi là pour suivre de près et recenser tous les individus de l’espèce.
     
    Une erreur a été faite quelque part. Je ne sais pas si l’accident aurait pu être évité, mais c’est le propre d’un accident. À Beauval, nous accueillons 5.700 animaux, soit plus de 600 espèces différentes. Tous les ans, nous devons faire des aménagements dans des enclos, bassins et autre pour éviter l’accident.

    Les lamantins du zoo de Beauval. (YouTube)
     
    Maintenant, attendons que l’expertise lancée se prononce à ce sujet.
     
    Les accidents en milieu naturel existent aussi
     
    Victime du réchauffement climatique et surtout de l’homme, le lamantin reste une espèce menacée d’extinction. En milieu sauvage, on ne le trouve que dans la mer des Caraïbes et sur la côte ouest de l’Afrique.
     
    Cet animal de nature lente, gentille et sans aucun instinct de prédation est souvent victime d’accident. La pollution, les attaques d’alligators, les hors-bords ou échouages, sont les principales causes de leur disparition.
     
    Au Sénégal, lors de la saison des pluies, l’eau monte et le lamantin a tendance à remonter dans les rivières. Il est assez fréquent de retrouver alors des animaux coincés dans de grandes flaques une fois l’eau asséchée. Ce genre d’accident est très fréquent.
     
    Rendre heureux les lamantins
     
    Le lamantin n’est pas une espèce particulièrement fragile lorsqu’elle vit en captivité. Il peut même vivre jusqu’à 50 ans.
     
    Le zoo se doit d’aménager au mieux son bassin pour qu’il corresponde en tous points à son biotype. Nous essayons de les rendre les plus heureux possible. Alors, lorsqu’un accident comme celui-ci survient, cela nous attriste au plus haut point, mais on sait que tous les animaux sont amenés à mourir un jour de leur belle mort.
     
    À Beauval, la plupart de nos lamantins sont nés en captivité et ils ne pourraient pas tous survivre en milieu naturel. Néanmoins, nous participons à un programme de réintroduction de l’espèce lancé en Guadeloupe.
     
    Nous ne pourrons pas tous les libérer car il est important de garder une souche génétique pour empêcher la disparition de l’espèce, mais nous sommes prêts à rendre leur liberté à certains jeunes si cela est possible.
     
     
    Propos recueillis par Louise Auvitu

    source Le Nouvel Observateur
     

    Contenu sponsorisé

    default Re: [Parc zoologique de Paris] Décès d'un lamantin

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 7:53