[Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Partagez
    avatar
    alexpe8
    Admin

    Pays : France

    default [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par alexpe8 le Sam 5 Avr 2014 - 22:41

    5 avril 2014 - Visite complète du Parc Zoologique de Paris une semaine avant son ouverture officielle

    Répondant à l’invitation de la part du Muséum Naturel d’Histoire Naturelle à venir découvrir en avant-première le nouveau Parc Zoologique de Paris, nous nous sommes rendus ce samedi aux portes de la capitale pour découvrir le travail effectué pour redonner de la splendeur à l’établissement qui avait du fermé en novembre 2008 en raison d’un état de vétusté avancé.

    De nombreux journalistes accompagnés de leur famille ainsi que celles des mécènes et autres partenaires avaient répondu à l’invitation pour cette visite qui fait également office de « répétition générale » avant la grande ouverture prévue dans une semaine tout juste. Voici donc une présentation en avant-première de l’ensemble des installations du Parc Zoologique de Paris ainsi qu’un bonus exclusif en fin d’article !

    Comme prévu, l’entrée se voudra très végétalisée puisque les caisses sont recouvertes d’un filet tendu par une armature métallique où du lierre devrait s’épanouir d’ici quelques mois. Petite particularité pour un zoo français, on trouve des bornes interactives où l’on peut acheter des tickets. A découvrir, avant pendant ou après la visite, la boutique et les services de restauration se situent sur l’esplanade d’entrée.


    Esplanade après avoir franchi les portes du parc.


    Restaurant le Siam.


    Il est maintenant temps de découvrir ce pourquoi nous sommes venus ; les nouveaux animaux, les nouveaux enclos et bien évidemment l’organisation en zones géographiques qui est aussi l’un des points importants que ses concepteurs ont voulu développé pour le différencier du « vieux » Zoo de Vincennes.

    Patagonie

    Superficie : 16570 m²
    3 milieux représentés
    Nombre d’espèces prévues : 7


    Accès à la zone Patagonie.


    Vue générale sur la zone.


    Pédagogie dans la zone.


    Accessible en empruntant une allée légèrement sur la droite, la première zone que nous découvrons est celle consacrée à la Patagonie, ce vaste espace géographique situé à la pointe de l’Amérique du Sud. Se voulant complète, cette zone est divisée en trois types d’habitats. Le premier que nous découvrons est la pampa, espace le plus découvert. Ainsi un grand enclos sur le côté droit de l’allée héberge les espèces caractéristiques de ce milieu :
    Guanaco (Lama guanaco) : Plusieurs animaux devraient arrivés dans la semaine en provenance directe du Chili.
    Nandou de Darwin (Pterocnemia pennata). Pour le moment, il s’agit de deux mâles originaires des zoos de Besançon (France) et Zlin Lesna (République Tchèque).
    Lièvre de Patagonie (Dolichotis patagonum) : une dizaine d’individus arrivée en provenance de la Ménagerie du Jardin des plantes mais qui ne sort pas encore.



    Pampa sud-américaine.

    Sur le côté gauche, on ne peut pas manquer le décor minéral qui se dresse devant nous, devancé par deux beaux bassins vitrées. Cette partie de la zone patagonienne rappelle le milieu côtier froid. Côte à côte, deux espèces marines sont hébergées ici. Dans un premier temps, nous observerons les lions de mer qui disposent d’un vaste bassin avec une berge. Des gradins ont été installés car il y aura une présentation pédagogique et du médical training. Un enclos d’isolement se situe à l’arrière.



    Enclos des otaries.


    Enclos secondaire pour otarie.


    Les manchots disposent eux aussi d’un bel espace et principalement d’un bassin visible en aquavision par les visiteurs. A noter que les berges sont équipés d’un système de brumisateur pour rafraichir les oiseaux.  



    Enclos des manchots de Humboldt.

    Manchots de Humboldt (Spheniscus humboldti) : Une dizaine d’individus arrivés il y a quelques jours étaient déjà visibles aujourd’hui dans leur installation.
    Otarie à crinière (Otaria flavescens) : Arrivée hier, le groupe d’otarie et notamment le mâle « Oba » devrait faire ses premières sorties dans les jours qui viennent.


    Manchot de Humboldt (Spheniscus humbodti).

    Le chemin s’élève progressivement pour arrivée dans un lieu davantage sous le couvert végétal. C’est ainsi que nous arrivons dans la dernière partie de la zone patagonienne. La forêt andine est habitée par deux espèces caractéristiques de ce milieu.

    Le poudou du Sud (Pudu puda) vivent ici dans un petit enclos entouré de bardages en bois et observable par l’intermédiaire de baies vitrées. Un mâle originaire du Zoo de Wuppertal (Allemagne) est déjà arrivé au parc depuis plusieurs mois.


    Enclos des poudous.


    Poudou du Sud (Pudu puda).


    Quant à eux logés dans une grande volière, les pumas du Chili (Puma concolor puma) font partie des trésors de ce nouveau zoo puisque les individus de sous-espèce pure sont particulièrement rares en captivité. Trois individus arriveront la semaine prochaine en même temps que les guanacos en provenance du Chili grâce à une étroite collaboration avec Fauna Australis.


    Volière des pumas.  

    Nous quittons ainsi la Patagonie en longeant la clairière, espace de réserve pour les futurs développements du Parc Zoologique de Paris.

    Sahel-Soudan

    Superficie : 45215 m²
    4 milieux représentés
    Nombre d’espèces prévues : 44

    Dans la zone la plus découverte de l’ancien Zoo de Vincennes a servi de base à la réalisation de la zone « Sahel-Soudan », la plus étendue du nouveau projet, même si plus rien ne rappelle le passé sauf peut être le Grand Rocher qui est resté tel-quel depuis 1934. Ici, le but a été de créer un véritable paysage en succession et d’où nous nous trouvons quand nous y entrons, le panorama avec les différents enclos dessinés jusqu’à l’arrivée au « Delta », est époustouflant.


    Arrivée dans la zone africaine.


    Ambiance dans la zone africaine.


    La encore, on est invité à traverser différent micro-habitat à commencer par la savane rase. La première espèce que nous découvrons ici, et non des moindres, est le lion. Plus précisément, le Parc Zoologique de Paris présente des lions présumés de l’Atlas (Panthera leo leo) et pour le moment le très beau mâle « Nero » originaire du Zoo de Montpellier (France) qui sera prochainement rejoint par trois lionnes. Leur installation, observable grâce à plusieurs baies vitrées à pour particularité d’être aménagée d’un rocher chauffant que les félins apprécieront particulièrement pendant les fraiches journées parisiennes.



    Enclos des lions.


    « Nero », lion de l’Atlas (Panthera leo leo).


    De l’autre côté de l’allée, les visiteurs vont faire la connaissance avec le plus lourd animal du zoo : le rhinocéros blanc du Sud (Ceratotherium simum simum). « Wami », né en octobre 2011 au Zooparc de Beauval (France) disposera quand il arrivera d’un espace relativement important qu’ils partagent avec trois femelles zèbres de Grévy (Equus grevyi) venant de Marwell (Royaume-Uni) et de Moscou (Russie). Il est également prévu d’y ajouter des oiseaux terrestres à l’instar des calaos terrestres de du Sud  (Bucorvus leadbeateri).




    Enclos des rhinocéros qui sera occupé par les zèbres uniquement à l’ouverture.


    Espace de retrait pour les zèbres.


    Zèbre de Grévy (Equus grevyi).


    Deux enclos quasiment similaire, mais situé de chaque côté du cheminent des visiteurs, accueillent des antilopes chères au Parc Zoologique de Paris puisqu’il a participé directement, en collaboration avec d’autres institutions européennes, à leur sauvetage. D’un côté, on trouve des addax (Addax nasomaculatus), pour le moment deux femelles venues d’Hanovre (Allemagne) et d’Amiens (France) et de l’autre deux oryx algazelles (Oryx dammah) arrivées il y a quelques semaines de Marwell (Royaume-Uni).  




    Enclos des oryx.


    Oryx algazelle (Oryx dammah).



    Enclos des addax.


    Addax (Addax nasomaculatus).


    Enfin, nous nous trouvons à présent devant la savane arborée du Parc Zoologique de Paris qui est aussi le plus grand enclos actuel puisqu’il s’étend sur plus d’un hectare. Séparés des visiteurs par un fossé en pente douce, les animaux africains disposent d’un grand espace d’évolution ombragé en partie par les grandes zones arborées pour le moment protégées. A noter que la plaine africaine se termine par un grand espace d’eau où se rassembleront les oiseaux comme les marabouts qui marque le début du quatrième et dernier milieu : le « Delta ».



    Plaine africaine.




    Le « Delta » à l’extrémité de la plaine africaine.


    Enclos d’isolement de la plaine africaine qui servira principalement pour le mâle girafe.


    Mais les stars incontestées de cet espace sont les 16 (!) girafes du Soudan (Giraffa camelopardalis antiquorum), l’un des plus grands groupes de girafes d’une sous-espèce pure dans un zoo européen. La particularité de ce groupe et non des moindres est qu’ils n’ont pas quitté le zoo pendant les travaux, ayant vécu dans leur ancien enclos pendant que leur nouvel espace était réalisé, ils ont ensuite déménagé au début de l’année 2013. Ils cohabiteront à terme avec un petit groupe de grands koudous (Tragelaphus strepsiceros), un mâle et trois femelles venant de Sigean, La Palmyre et Duisburg (« Zoé », une femelle née au Parc Zoologique de Paris en 2000) et des autruches (Struthio camelus). Pour le moment, les animaux ont du mal à s’aventurer sur la plaine, les girafes ne sont pas encore à l’aise dans ce nouvel espace et les autres animaux ne seront ajoutés que progressivement par la suite.



    Girafes du Soudan (Giraffa camelopardalis antiquorum) qui s’aventurent que partiellement dans la grande plaine.


    Corrals devant le bâtiment.


    Grand koudou (Tragelaphus strepsiceros).


    Autruche (Struthio camelus).


    C’est à ce moment que le public peut s’aventurer dans le bâtiment des girafes. Désormais, les « grandes dames » sont visibles à leur hauteur ce qui rend la découverte beaucoup plus ludique. Plusieurs baies vitrées permettent une vue panoramique sur la loge intérieure des girafes qui seront donc visibles par tout les temps !


    Loge intérieure des girafes.

    A la sortie du bâtiment, il est possible d’observer le tout dernier enclos de la zone « Sahel-Soudan », celui des babouins de Guinée (Papio papio). De taille convenable, cet enclos est différent de l’ancien qui était véritablement une fosse, ici les visiteurs observent la troupe de primates au travers de baies  vitrées et de nombreux troncs d’arbres ont été incorporés aux faux rochers pour occuper les singes. Quarante cinq babouins sont arrivés fin février en provenance du Zoo d’Edimbourg (Royaume-Uni) où une partie du groupe avait été envoyé le temps des travaux. Cette espèce reste relativement rare dans les zoos européens.


    Enclos des babouins et grand rocher.


    Enclos des babouins.


    Babouin de Guinée (Papio papio).


    Nous sommes désormais invités à entrer dans la grande volière de 2000 m². Notez que c’est la première fois au Zoo de Vincennes que l’on trouve une volière de contact. Nous la traversons sur un ponton en bois au dessus du plan d’eau tandis qu’au dessus de nos têtes a été tendu un filet qui rappel les formes de l’ancien rocher (fauverie). Cette structure est celle qui permet le moins fini et le plus bâclé comme en témoigne les photos.





    Grande volière.

    Côté espèces, on y rencontre de nombreux oiseaux vivant près des zones aquatiques africaines telles que les ibis chauves, les spatules d’Afrique, les ibis falcinelles, les tantales ibis, les ombrettes, les aigrettes garzettes, les hérons gardes bœufs, de nombreux anatidés, les touracos violets, les pigeons de Guinée mais aussi :


    Flamant rose (Phoenicopterus roseus).


    Vanneau armé (Vanellus armatus).


    Vanneau à éperon (Vanellus spinosus).


    Blongios nain (Ixobrychus minutus).


    Chevalliers gambettes (Tringa totanus) et échasse blanche (Himantopus himantopus).  


    Avocette élégante (Recurvirostra avosetta).


    Cigogne d’Abdim (Ciconia abdimii).


    Calao trompette (Bycanistes bucinator).



    Europe

    Superficie : 10800 m²
    4 milieux représentés
    Nombre d’espèces prévues : 28

    Sans transition, nous sommes invités à pénétrer dans la zone « Europe » qui est situé au pied, dans et autour du Grand rocher, véritable emblème du Parc Zoologique de Paris. La visite débute par le vivarium européen qui est situé au sein même du monument. Cette partie avait été décrite en détail dans un post relatant la visite de décembre dernier.


    Exemple de présentation de reptiles, ici pour lézards et tortues terrestres.


    Grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus).


    Lézard vert (Lacerta viridis).


    Couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris).


    Dès notre sortie, nous tombons nez à nez avec « Diego » et « Rebecca » le couple de loutres d’Europe (Lutra lutra lutra) arrivées respectivement du Parc Zoologique de Thoiry (France) et du Highland Wildlife Park (Royaume-Uni). L’enclos, alimenté par une cascade provenant des hauteurs du Grand Rocher, est resté presqu’identique à la période avant travaux, il n’a subit qu’un léger lifting.


    Enclos des loutres européennes.

    La Grande Volière des rapaces représentatifs des montagnes d’Europe a elle aussi gardé sa structure d’antan tandis que l’aménagement a été totalement repensé par les paysagistes afin de se rapprocher au plus près du milieu originel de ses occupants : des vautours fauves (Gyps fulvus), des vautours moines (Aegypius monachus) et des milans royaux (Milvus milvus).


    Grande volière des rapaces.


    Vautour fauve (Gyps fulvus).


    Il est ensuite possible de découvrir la Forêt de conifères qui est situé le long du Grand rocher à l’emplacement où l’on trouvait autrefois des enclos pour cerfs et antilopes. De nombreux grands arbres ont été conservés pour apporter un couvert végétal certains tandis que les enclos ont été redessinés pour rappeler au mieux les paysages européens.
    Ainsi, nous pouvons observer dans un premier temps la meute de loups d’Espagne (Canis lupus signatus) composés de cinq mâles originaires du Gaiazoo Kerkrade (Pays-Bas) qui bénéficient de deux enclos de taille moyenne pouvant être reliés entre eux. Ils sont visibles au travers de grandes baies vitrées.



    Enclos des loups.


    Loup d’Espagne (Canis lupus signatus).


    « Zakko » et « Niemi », deux jeunes gloutons d’Eurasie (Gulo gulo gulo) ont élu domicile dans un grand espace à ciel ouvert aménagé de faux rochers et de nombreux troncs grâces auxquels ils pourront aisément fuir le public parisien comme aujourd’hui où ils sont restés invisibles.



    Enclos des gloutons.

    La volière des lynx boréaux (Lynx lynx lynx) achève la visite de la zone européenne. Elle aussi a reçu un aménagement en faux rochers et en troncs d’arbres de taille imposante.


    Installation des lynx.

    Zone Guyane

    Superficie : 12530 m²
    3 milieux représentés
    Nombre d’espèces prévues : 67

    Nous entrons par la suite dans la zone la plus peuplée du Parc Zoolologique de Paris qui abrite les espèces originaires des forêts tropicales d’Amérique latine et plus particulièrement de Guyane. Nous débutons par la zone extérieur et plus particulièrement un enclos d’isolement actuellement occupé par les cabiais (Hydrochaeris hydrochaeris).


    Enclos d’isolement occupé par les cabiais.

    La visite se poursuit avec un petit enclos vitrée où sont présentés les cinq chiens des buissons (Speothos venaticus)  arrivés en provenance du Pal mais nés à la Ménagerie du Jardin des plantes. Cet espace, au sol jonché de substrat en écorce a pour toile de fond le Grand Rocher, emblème du Parc Zoologique de Paris.



    Enclos des chiens des buissons.


    Chien des buissons (Speothos venaticus).


    A terme, les cabiais cohabiteront avec le couple de tapirs terrestres (Tapirus terrestris) dans un enclos plus grand et surtout muni d’un vaste bassin qui fait également office de séparation avec le public au niveau de l’un des points de vision.



    Installation des tapirs et cabiais.


    Tapir du Brésil (Tapirus terrestris).


    Enfin, il nous est à présent possible de voir l’une des stars de la zone ; « Aramis », le jaguar noir (Panthera onca) originaire de Varsovie (Pologne) mais qui a vécu plus d’un an dans la fauverie de la Ménagerie du Jardin des plantes. Âgé de 4 ans, ils disposent ici d’une belle volière installée sur une butte qui est aménagée de bassins, troncs et autres rochers . Les visiteurs peuvent contempler ce splendide grand félin au travers de plusieurs baies vitrées.




    nclos du jaguar.

    Avant d’entrer dans la Grande serre, il est possible de s’arrêter quelques secondes devant une volière relativement haute et à l’aménagement fourni. Celle-ci est destinée aux trois mâles singes laineux (Lagothrix lagotricha) arrivés il y a quelques semaines du Zoo de Bâle (Suisse). Signalons que le trio de capucins bruns de Guyane (Cebus apella apella) est hébergé sur une île juste derrière qui n’était pas visible aujourd’hui.


    Volière et bâtiment des singes laineux.


    Détail sur l’aménagement de la volière.


    Singe laineux (Lagothrix lagotricha).


    Les aras hyacinthes (Anodorhynchus hyacinthinus) font office de transition puisqu’ils disposent à la fois d’une volière extérieure et d’une installation à l’intérieur même de la Grande serre. Cet oiseau, particulièrement beau, est aussi très menacé. Ils invitent ici le visiteur à découvrir la superstructure.


    Installation extérieure des aras hyacinthes.


    Ara hyacinthe (Anodorhynchus hyacinthinus).


    Prouesse architecturale, la Grande serre tropicale est une véritable première pour un espace zoologique parisien. Où il fait entre 20 et 25°C avec une hygrométrie de plus de 75%, le public sera très vite plongé dans l’ambiance tropicale avec plusieurs centaines de végétaux sud-américains dont certains de grande hauteur. La serre en elle-même s’étend sur 4000 m² avec une longueur impressionnante de 100 m et une hauteur centrale de plus de 15 m ! Cette jungle est le lieu de vie de nombreux oiseaux tels des perroquets maillés, des conures soleils, des hérons striés, des échasses américaines, des vanneaux du Chili, des caurales soleils, des jacarini, des jacanas, des tinamous tataupa, des pigeons de Madagascar, des foudis de Madagascar, des inséparables à tête grise, des vasas, des ibis huppés, des anserelles …





    Vues sur la serre tropicale.


    Ibis rouge (Eudocimus ruber).


    Agami trompette (Psophia crepitans).


    Sarcelle de Bernier (Anas bernieri).


    Ara rouge (Ara macao).


    Non loin de l'entrée, il est possible d’observer une grande volière. Targuée d’un panneau mentionnant les rares sakis barbus qui ne sont pas encore arrivées, elle héberge en réalité des tamarins à mains rousses (Saguinus midas).


    Installation des primates.


    Tamarin à mains rousses (Saguinus midas).


    Pour en revenir à ce bassin, il est principalement dédié aux lamantins des Caraïbes (Trichechus manatus) représentés pour le moment par un seul individu nommé « Tinus » et qui vient du Burgers Zoo (Pays-Bas). Il sera prochainement rejoint par d’autres individus mais il a pour le moment la compagnie de plusieurs espèces de poissons comme le pacu noir ou l’arapaïma.



    Bassin des lamantins.



    Lamantin des Caraïbes (Trichechus manatus).


    Laissant derrière nous le bassin des lamantins et le terrarium tout en hauteur des lézards caïmans (Dracaena guianensis), il est possible de s’approcher d’une grande volière dont l’intérieur est rendu visible par une vitre. Celle-ci est le théâtre d’une cohabitation assez exceptionnelle entre quatre petits singes sud-américains : des sakis à face blanche (Pithecia pithecia), des tamarins lions à tête dorée (Leontopithecus chrysomelas), des tamarins bicolores (Saguinus bicolor) et des titis rouges (Callicebus cupreus).


    Terrarium des lézards caïmans.


    Volière des petits singes.


    Titi rouge (Callicebus cupreus).


    Tamarin lion à tête dorée (Leontopithecus chrysomelas).


    Tamarin bicolore (Saguinus bicolor).


    Alors qu’elle aura prochainement la possibilité d’évoluer en liberté dans l’ensemble de la serre, « Isodore », la femelle paresseux didactyle (Choloepus didactylus) qui a vécu plus de 20 ans à la Ménagerie du Jardin des plantes est pour le moment logée dans une volière de transition.


    Volière de transition pour la femelle paresseux avant son lâché dans la serre.


    Paresseux didactyle (Choloepus didactylus).


    Nous longeons par la suite un grand enclos intérieur dédié à la plus grande espèce terrestre vivant dans la serre : le tamanoir (Myrmecophaga tridactyla). Bien que pouvant sortir de leurs loges de nuit, le couple, qui dispose ici d’un bassin et de plusieurs termitières artificielles, reste encore timide en présence de visiteurs et est rarement visible.



    Enclos des fourmiliers.  

    Madagascar

    Superficie : 9655 m²
    2 milieux représentés
    Nombre d’espèces prévues : 30


    Arrivée dans la zone malgache.

    Petite mais densément peuplée, la zone malgache est très importante pour le Parc Zoologique de Paris qui est très investi depuis plusieurs années dans la conservation in et ex situ de la faune originaire de ce pays et en particulier des lémuriens. Comme indiqué, nous ne quittons pas la serre pour commencer à découvrir cette zone dont l’entrée est matérialisée par un simple panneau. Pour montrer aux visiteurs qu’il a changé de zone l’aménagement intérieur des volières n’est non plus en bois mais en bambous. C’est d’ailleurs une volière aménagée de cette façon qui nous accueuille, elle est destinée à des varis à ceinture blanche (Varecia variegata subcinta) dont le programme d’élevage est gérée par Delphine Roullet, curatrice des primates qui gère également les programmes du vari roux, du grand hapalémur et du propithèque couronné.


    Installation des varis à ceinture blanche.

    D’ailleurs, c’est la famille de grands hapalémurs (Prolemur simus) que nous avons la possibilité de voir par la suite dans une immense volière intérieure particulièrement haute et aménagée de nombreux bambous. Signalons qu’ils ont également accès à une installation extérieure. Cette espèce est rarissime en captivité.



    Volière intérieure des grands hapalémurs.


    Installation extérieure des grands hapalémurs.


    Grand hapalémur (Prolemur simus).


    Assez originale pour saluer l’initiative, plusieurs espèces– des caméléons panthères (Furcifer pardalis) et des nephiles de Madagascar (Nephila inaurata) – sont hébergés dans des enclos à « ciel ouvert » non loin.



    Installations à ciel ouvert.


    Nephille (Nephila inaurata).


    Enfin, afin de quitter définitivement cette très belle serre, les visiteurs peuvent observer les roussettes paillées (Eidolon helvum) dans leur espace intérieur. Celles-ci, uniques en France, sont également observables dans leur volière extérieure directement reliée à la serre. Depuis peu, elles ont été rejointes par quelques roussettes de Rodrigues (Pteropus rodricensis).



    Installations des roussettes.


    Roussette de Rodrigues (Pteropus rodricensis).


    Roussette paillée (Eidolon helvum).


    En plus des volières des grands hapalémurs et des roussettes, le visiteur a la possibilité une fois qu’il a gagné l’extérieur d’observer une espèce qu’il n’a jamais vu pour le moment : le fossa (Cryptoprocta ferox). Représenté par un unique individu pour le moment, ce carnivore malgache, dispose d’une volière bien végétalisée.



    Espace du fossa.

    Nous laissons derrière nous la forêt tropicale humide pour se reculer dans l’espace plus sec, un autre milieu typique de l’île rouge. Là nous pouvons observer sur un ensemble d’îles – qui étaient déjà présentes au temps de l’ancien zoo – des varis roux (Varecia rubra), des lémurs couronnées (Eulemur coronatus), des makis cattas (Lemur catta) et des lémurs à ventre roux (Eulemur rubriventer).


    Transition entre la forêt humide et la forêt sèche.


    L’une des îles pour lémuriens.


    Lémur à ventre roux (Eulemur rubriventer).


    Un enclos situé à proximité est destiné aux tortues rayonnées de Madagascar (Astrochelys radiata), une espèce en grand danger d’extinction.


    Enclos des tortues.

    Pour clore la visite, le public ferra la connaissance de « Douany » et « Efatra », les deux propithèques couronnés (Propithecus coronatus), une espèce de la survie en captivité dépend principalement du Parc Zoologique de Paris puisque c’est ici, au temps de l’ancien zoo, qu’est né le premier bébé captif de cette espèce en 1994. Aujourd’hui, ce jeune couple plein d’espoirs (il n’y a que 6 femelles en captivité) réside dans une très grande et très haute volière aménagée de nombreux troncs d’arbres. Et pour les connaisseurs de l’ancien Vincennes vous remarquerez qu’ils n’ont pas beaucoup bougé puisque leur bâtiment a été construit à partir de la « Sifakière », l’une des dernières réalisations avant la fermeture.



    Bâtiment et volière des propithèques.


    Détail sur l’aménagement de la volière.



    Propithèque couronné (Propithecus coronatus).


    Bonus Exclusif

    Par chance, nous avons été invités à monter dans le Grand rocher afin de voir le nouveau Parc Zoologique achevé et avec des visiteurs, photos qui n’ont pour le moment jamais été réalisées !! 365 marches, nous voila au sommet de l’emblème de cet établissement surplombant à plus de 65 m les 14 hectares du parc. Pour le moment, aucun visiteur n’aura la possibilité de gravir ce monument mais sa réhabilitation est prévue dans les années à venir. Se fut l’occasion d’admirer de haut les nouveaux enclos et surtout tous les détails zootechniques dont il regorgeait … Un énorme souvenir !


    Vue sur le parc côté grande serre.


    Vue de la zone européenne.


    Vue sur la zone Sahel Soudan.


    Détail sur la grande volière.


    Le groupe de girafes vu du Grand Rocher.

    avatar
    Eric
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Eric le Sam 5 Avr 2014 - 23:12

    Tout simplement un grand merci pour ce compte-rendu exclusif ! Que de travail !
    Pour ce qui est du parc, j'attendrais ma visite pour juger mais je pense qu'il sera difficile de se faire une opinion tant que la végétation n'a pas pris et que tous les animaux ne sont pas là.
    Toutefois on ne peut pas dire que que ce n'est pas bien fait architecturalement parlant, les limites des enclos étant difficiles à cerner notamment la zone africaine.
    Mention spéciale à l'enclos d'Aramis qui peut devenir très bon dans quelques temps.
    avatar
    golentin
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : france

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par golentin le Sam 5 Avr 2014 - 23:20

    extra ce compte rendus Wink
    il me tarde de le visiter =)
    avatar
    Robin Dixon
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Robin Dixon le Sam 5 Avr 2014 - 23:37

    Merci pour cette visite ! Très intéressant !

    Du côté des installations, je préfère aussi attendre avant de me faire un jugement définitif, surtout que bon nombre d'animaux ne sont pas là, mais je suis juste très déçu par la grande volière du "Delta". Les espèces font un peu fourre-tout (touraco violet et ibis chauve ?!), et semble vraiment baclée. Hop, un grand plan d'eau, de la terre tout autour, un chemin en bois pour les visiteurs sans protection (à quand le premier accident ?) et on rajoute un grand mur en béton tout autour pour bien cacher la vue, et c'est fini ! A voir avec la végétation et un peu plus de soin, mais je m'attendais à mieux d'un zoo flambant neuf...

    Pour le reste, rien à dire, faut voir avec le temps. La serre a vraiment l'air impressionnante, mais j'ai toujours un doute sur la survie à long terme des néphiles. Dans les autres enclos, les différents substrats avec pas un morceau qui dépasse, ça fait assez étrange (mais je ne dis pas que c'est mauvais, attention).

    Pour l'ouverture, avec tous ces animaux manquants, ça ne risque pas de faire un peu vide ?

    Bref, un parc à visiter, mais dans 2/3 ans, quand animaux et végétaux auront pris le contrôle du parc...
    avatar
    Kitzo
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : Belgique

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Kitzo le Dim 6 Avr 2014 - 8:23

    Merci pour ce compte-rendu génial!!!

    L'enclos des manchots de Humboldt, j'adore! On verra ce que ça donnera à ma prochaine visite.


    Dernière édition par Kitzo le Dim 6 Avr 2014 - 14:23, édité 1 fois
    avatar
    macsime
    Membre
    Membre

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par macsime le Dim 6 Avr 2014 - 9:44

    Magnifique compte rendu, merci infiniment !
    avatar
    Eric
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Eric le Dim 6 Avr 2014 - 9:48

    J'espère me tromper mais au vu des photos, les animaux de la pampa sont... Sur du gravier ?

    Doli
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Doli le Dim 6 Avr 2014 - 9:56

    Merci pour le compte-rendu ! ça nous permettra de patienter quelques semaines le temps que la foule des 1ers jours se tasse...
    J'attendrai également la visite avant de me faire un avis objectif, car effectivement sans végétation, c'est le béton qui ressort, donc si on se limite aux photos, la critique devient trop facile... En tout cas un gros point positif, les installations primates, tellement de perchoirs et de hauteurs, ça fait plaisir à voir !! avec mention spéciale pour les volières des hapalémurs et des propithèques, pour cette dernière le mode de déplacement a été pris en compte pour l'aménagement, on progresse ! petit bémol, les vieilles îles à lémuriens, et surtout la présence des varis roux dans la zone sèche, alors que c'est l'espèce qui vit dans les zones les plus humides de l'île^^.
    Hâte de voir tout cela de mes propres yeux !

    candlemass
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : Belgique

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par candlemass le Dim 6 Avr 2014 - 12:17

    Les + :

    La grande serre : je trouve cette partie une réussite. Le bâtiment est magnifique et les aménagements internes sont spectaculaires.

    Les enclos des lémuriens

    la valorisation des biotopes dans la plupart des enclos

    les plaines africaines, le delta et le bâtiment en bois des animaux de cette zone

    les enclos des otaries et manchot même si très classique

    La volière extérieur pour les roussettes (j'avais dessiné un zoo quand j'étais petit avec un accès pour les chauve souris à l'extérieur :) )

    Ambiance générale très esthétique


    Les - :

    Les allées et le style de la plupart des enclos semblent avoir été réalisés avec le progamme Zoo Tycon

    Beaucoup trop de grillage et de vitre, peu de séparations naturelles

    La grande volière, mais je suppose que le projet n'est pas encore fini point de vue végétalisation

    le projet général ressemble plutôt à un zoo classique avec des matériaux et des formes modernes pas de grandes innovations dans l'ensemble




    Ce n'est qu'un avis personnel. Et j'espère pouvoir m'y rendre bientôt pour me faire une idée sur le terrain.
    avatar
    lex35
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par lex35 le Dim 6 Avr 2014 - 12:58

    Merci pour le partage !
    ça pourrait aller quand au rendu. Mais ce que je craignais, c'est-à-dire les faux rochers, est en partie présent avec un aspect de la roche légèrement kitsch.. M'enfin, les concepteurs ne pouvaient se séparer de cette architecture ; malgré cela je ne trouve pas forcément ces faux-rochers si bien réussis.. Végétation qui a à pousser, c'est certain ça viendra, même si voir une volière africaine aussi poussiéreuse que les enclos du Sahel me laisse une amère impression. Des zones Européenne et Malgache qui semblent sortir du lot pour ma part..
    A voir car c'est toujours mieux de visiter un parc quand ses arbres sont garnis de feuilles..
    avatar
    yanapuma
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par yanapuma le Dim 6 Avr 2014 - 15:47

    Attention quand même à ne pas confondre vitesse et précipitation et à se relire les comptes rendus  Wink

    Sympa série de photos depuis le Grand Rocher.
    Tout ça est très très neuf, c'est évident, et il faudra du temps pour juger. Mais c'est peut être justement un petit peu dommage, de fermer un zoo pendant cinq ans, faire de gros chantiers, et prévoir une réouverture un poil trop tôt. La raison est sûrement économique, mais disons fin mai on aura sûrement meilleure idée de la végétation.
    La serre est sans conteste le point fort du parc, même si l'on peut regretter la présence des tamanoirs, ou qu'aucun primate ne soit en liberté.
    La zone Sahel Soudan est peut être la moins satisfaisante, beaucoup de faux rochers, des enclos qui sont de grands plateaux sableux, ça ressemble assez à l'ancien zoo de Vincennes. Les rhinos n'ont pas un très grand espace, contrairement aux girafes. La zone Europe est sans conteste la plus jolie, et le vivarium a l'air d'être très réussi.
    avatar
    Remizoo
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : france

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Remizoo le Dim 6 Avr 2014 - 16:57

    Yanapuma ton commentaire sur les fautes d'écriture est un peu un manque de respect ! Je crois que tu imagines pas le temps que ça prend de faire ça !
    Surtout que dans ta propre phrase il y a une faute aussi donc bon ce genre de commentaire est complètement inutile !
    avatar
    yanapuma
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par yanapuma le Dim 6 Avr 2014 - 17:58

    C'est toujours un sujet sensible l'orthographe, je sais pas pourquoi...
    J'imagine bien le temps que ça prend, oui, t'en fais pas, je sais aussi que se relire ne prend pas très longtemps, et c'est parfois bien utile. Les modérateurs de ce site font beaucoup de travail mais ils pêchent sur ce point, nombre d'articles publiés sur le forum ou sur le site contiennent quelques erreurs d'étourderie. C'est dommage, car c'est potentiellement lu par les professionnels, et ça donne une impression de manque de sérieux, ce qui n'est pas leur cas.

    Et puis j'ai fais cette remarque en intro d'un commentaire beaucoup plus long sur mon opinion sur Paris. Ce n'est pas un peu plus important ?
    avatar
    Victor
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Victor le Dim 6 Avr 2014 - 23:07

    Alex, aurais-tu d'autres photos montrant les ambiances des différentes zones ?

    Je suis d'accord avec Raphaël sur le fait qu'ils ouvrent le parc trop tôt. C'est toujours frustrant de voir un parc pas totalement fini (en terme de plantations) surtout après 5 ans d'attente. Comme vous l'avez dit, il faudra être patient pour apprécier le renouveau du parc parisien.

    Cependant, je reste assez dubitatif sur le rendu du "tant attendu" Vincennes. Tout d'abord, je trouve qu'il y a un un emploi assez massif du faux rocher pas toujours justifié. C'est le cas pour les enclos européens et pour certains installations sud-américaines.
    Ensuite, sur les différentes photos , pour l'instant, j'ai pas l'impression qu'il y a une grande distinction en terme d'ambiances, de végétaux (à part sur la zone européenne). En tout cas, j'ai pas l'impression de me sentir en Afrique ou en Guyane.
    Cette zone européenne est à mon avis la plus belle zone du parc à cette ouverture, d'une part, parce que c'est la zone où la végétation est la plus développée et qu'on pourra observer des reptiles européens (certains parc français pourraient s'en inspirer).

    A l'inverse, je n'arrive pas trop à comprendre ce qu'ils ont voulu faire pour la zone patagonienne. On a un mélange d'enclos à la Zootycoon (otaries et manchots) et une plaine très bizarre. Au départ, j'ai même cru que c'était une photo de l'extérieur de Vincennes. La surface est pas mal tout comme la végétation mais le reste, j'ai l'impression que c'est un paillage d'ardoises ou de cailloux bleutés de jardin. Et puis, du bambou chez les poudous, c'est une plaisanterie.

    Au niveau de la zone africaine, je trouve que c'est un peu risqué de n'avoir pas mis de rambardes dans la grande volière et sur la passerelle du "Delta". Les roseaux vont poussés mais les jours de grandes affluences, j'ai bien peur qu'il y ait de légers accidents.

    Enfin les deux dernières zones pour finir. D'abord, celle de la Guyane. Certains enclos me paraissent assez vides. Mention spécial à celui des chiens des buissons. A côté de ça, Aramis, aura un bel enclos dans 5-6 ans. Par ailleurs, la serre offre un beau volume avec, il faut le souligner, une belle végétation bien développée.

    Pour ce qui est de la dernière zone, les volières offrent de très beaux volumes à ces occupants. Seulement, attendons quelques années pour voir virevolter les roussettes au détour d'un bosquet.

    J'oubliais un autre positif que je retiens, celui des panneaux pédagogiques que je trouve sobres et modernes.
    avatar
    Robin Dixon
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Robin Dixon le Dim 6 Avr 2014 - 23:39

    Entièrement d'accord avec vous pour l'ouverture trop rapide. Mais bon, samedi prochain c'est le début des vacances de Pâques à Paris, se passer de cette période aurait été une perte économique importante... Par contre, là ils prennent le risque, en ouvrant alors que tous les animaux ne sont pas là, de décevoir une partie du public...

    candlemass
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : Belgique

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par candlemass le Lun 7 Avr 2014 - 0:56

    On est resté dans une vision assez archaïque des zoos. la fosse aux babouins me fait penser à ces vieux enclos en faux rochers qui ont pullulé partout il y a quelques annéeS ...
    avatar
    Sco59
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Sco59 le Lun 7 Avr 2014 - 9:56

    Merci pour le compte rendu !
    avatar
    The Kiwi
    Membre fidèle
    Membre fidèle

    Pays : belgique

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par The Kiwi le Lun 7 Avr 2014 - 12:38

    Je trouve que l'enclos Sahel Soudan pour les girafes, koudou et autruches donnent un effet...trop propre , peu réaliste avec ces courbes de sables et autres mais le point positif c'est l'enclos extérieur des sifakas
    avatar
    palou63210
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par palou63210 le Lun 7 Avr 2014 - 19:30

    Après il faut attendre le développement de la végétation, notamment la micro végétation qui donner un côté moins neuf :)

    Leman92
    Membre
    Membre

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Leman92 le Mer 9 Avr 2014 - 6:04

    Dispose-t-on d'une échéance plus précise concernant la réouverture de l'accès au Grand Rocher ?
    avatar
    Iziona
    Admin

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Iziona le Mer 9 Avr 2014 - 12:51

    Pas pour le moment Leman92. Je pense que ça ne sera pas tout de suite au vu des travaux de rénovation relativement important à entreprendre. Ils vont déjà attendre de bien rentabiliser les travaux entrepris sur le zoo avant de lancer d'autres rénovations.


    _________________
    avatar
    Robin Dixon
    Membre actif
    Membre  actif

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Robin Dixon le Mer 9 Avr 2014 - 14:18

    Et puis ça permettra de faire une nouveauté d'ici quelques années... "Nouveauté 20XX : redécouvrez le Grand Rocher !"

    Leman92
    Membre
    Membre

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Leman92 le Mer 9 Avr 2014 - 18:42

    Merci. A mes yeux, l'accès au sommet du Grand Rocher aurait pourtant constitué un "plus" à la visite du parc, laquelle risque de paraître assez courte à certains visiteurs...
    avatar
    prince626
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par prince626 le Mer 9 Avr 2014 - 22:27

    je vous donnerais un avis après avoir vu de mes yeux demain soir, car aujourd'hui j'ai gagner 2 invitations pour aller découvrir le parc demain après midi, je pense que ca me permettra de faire pas mal de photos avant la cohue qui m'attend samedi pour la réouverture
    avatar
    zoovenir
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par zoovenir le Mer 9 Avr 2014 - 22:45

    En attendant l'inauguration officielle demain un article du "Moniteur" de Mars:
    "Le zoo de Vincennes achève sa mue"

    http://www.zoovenirs.fr/jscripts/gallery2/main.php?g2_itemId=29685
    avatar
    Thomas.C
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Thomas.C le Jeu 10 Avr 2014 - 8:37

    D'après les magnifiques photos d'Alexandre, ce parc en reconversion promet. Fan de ce zoo, il a l'air presque parfait. Mais j'ai quand même souligné les quelques points négatifs étudiés sur les photos d'Alexandre: le parc vraiment magnifique, est vraiment trop artificiel (ces faux rochers chez manchots, otaries, surfaces bétonnées et murs gris et artificiels), la grande volière, que j'imaginais beaucoup mieux réussi, plus réaliste (pas assez de végétaux, poteaux soutenant le toit trop voyants, bétons voyants..). Les girafes selon moi, sont en trop grand nombre pour un enclos pas si grand. L'enclos des rhinocéros me crispe un peu également. Sinon ce parc est grandiose, bravo à eux, et bravo à nous pour cette patience! Razz
    avatar
    golentin
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : france

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par golentin le Ven 11 Avr 2014 - 16:07

    je veux pas etre mechant mais comment peux tu etre fan du zoo de Vincennes alors que tu ne la jamais visité ?
    avatar
    prince626
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par prince626 le Ven 11 Avr 2014 - 16:33

    J'ai donc visiter le parc hier, et je dois dire que j'aime vraiment bien ce parc, c'est sur qu'il est super agréable étant donner que tout est neuf est propre, pour moi l'ensemble des enclos sont plutôt bien aménagés, après pour la taille de ceux ci certains sont un peu petits je pense mais il ne faut pas oublier non plus que nous sommes dans un zoo en plein cœur de la ville et que du coup on manque un peu de place... la grande serre est magnifique, la volière européenne très sympa également. La plaine des girafe parait très grande mais en même temps en étant vide ca parait plus grand (aucun animal ne s'était aventurer dessus hier).
    Il va falloir du temps avant d'avoir un rendu vraiment sympa avec toute la végétation, dans la serre certes elle occupe déjà beaucoup d'espace mais il en manque encore partout. Le pire je crois que c'est la grande volière qui est a l'heure actuelle totalement bâclée et non aboutie pour moi mais la encore je pense que le temps fera son effet, il aurait fallu quelques mois supplémentaire au parc pour se parfaire avant son ouverture au public...
    En tout car je trouve qu'il y a vraiment des espèces très intéressante dans le plan de collection, et pas mal assez rare en parc zoologique.

    Je vous mets quelques photos rapidement, en attendant demain m'attend une autre visite j'avais pris mon billet en décembre, mais je pense que la visite ne sera pas aussi paisible calme et agréable qu'hier avec beaucoup plus de flux au parc.
    avatar
    miniju
    Membre confirmé
    Membre confirmé

    Pays : France

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par miniju le Ven 11 Avr 2014 - 18:50

    J'y suis allée hier également, grand privilège pour moi !

    Je reste mitigée, et je pense surtout que le parc ne se fera pas honneur en ouvrant demain (je conseille d'ailleurs fortement à ceux qui l'ont prévu mais n'ont pas de billets de repousser leur visite à quelques mois). Un nombre important d'espèces n'étaient pas visibles (les pumas, lionnes, otaries, rhino, etc.) et la végétation n'est clairement pas à son avantage. Je pense qu'il faudra attendre 6 bons mois pour que tous les animaux soient là, acclimatés, et que la végétation ait fait son œuvre.

    Pour moi, les gros avantages de ce parc :
    - la réouverture (depuis le temps que je l'attendais, j'ai du mal à être très déçue et je vois le côté positif en me disant que ça ne pourra qu'être mieux);
    - les enclos des primates et félins sont dans l'ensemble assez bien aménagés, même si petits pour certains (mais pour un parc urbain, c'est déjà pas mal);
    - les espèces : les loutres sont justes géniales (bon, ça, c'est subjectif, j'adore les loutres  Mr. Green ), c'est la première fois que je voyais un fossa aussi. Après, y'a beaucoup à en dire, et c'est sur qu'il y aurait plein d'aménagements à faire dans le plan de collection, mais dans l'ensemble, j'ai trouvé ça cohérent. Mais je suis moins pointue que vous sur le sujet ...

    Les gros inconvénients sont donc, à cette heure précise en tout cas :
    - le manque de végétation à certains endroits: la serre, et surtout la volière qui est vraiment triste à voir à mon sens;
    - le manque de certains animaux qui va clairement desservir le parc demain ("j'ai payé 22 euros et je n'ai rien vu" risque d'être entendu souvent ...);
    - certains enclos ne me plaisent pas du tout: la plaine africaine par exemple, avec tous les gravillons blancs et gris, le béton, etc. C'est too much.... Je n'imagine pas non plus l'enclos des lamantins avec 3 animaux à l'intérieur, ça risque de faire petit;
    - la scénographie dans son ensemble: ok, les faux rochers en béton sont la marque du PZP, mais là, ils y sont allés trop fort à mon goût. Y'en a partout, ça fait vraiment trop dans certains enclos (otaries et manchots notamment). Et quand on voit qu'il y a déjà des fissures, je me demande comment cela va vieillir... De même, le vivarium est tout neuf, mais je trouve qu'il fait déjà vieux et daté... Il n'est pas pratique non plus du tout au niveau circulation des visiteurs, c'est vite très encombré, et l'accès aux vitres est parfois impossible... Je n'imagine même pas en plein été, avec les groupes de centres de loisirs et les familles... C'est pareil pour à peu près un bon nombre d'enclos, heureusement qu'il y a souvent plusieurs vitres. Mais c'est l'enfer pour les photos, ou ne serait-ce que pour chercher les animaux, comme dans la grande serre où les reflets du soleil sur les vitres sont une vraie plaie pour chercher et apprécier les animaux;
    - le manque de pédagogie. Ok, les panneaux sont chouettes, mais ça manque clairement de ludique, de pédagogique, de jeux, etc... De trucs pour rendre la visite sympa et avoir un petit plus en termes de transmission du message. J'attends de voir si ce n'est qu'une question de timing et si ça sera mis en place plus tard.

    Bon, ce ne sont que mes avis subjectifs, mais je voulais les partager. Je pense que je n'y retournerai pas avant 6 mois, pour laisser au zoo le temps de prendre toute son envergure, et laisser la folie de l'ouverture passer, afin de réellement "rentabiliser" les 22euros...

    avatar
    golentin
    Membre passionné
    Membre passionné

    Pays : france

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par golentin le Ven 11 Avr 2014 - 18:53

    pour les fissures se n'est pas un effet ?

    Contenu sponsorisé

    default Re: [Parc Zoologique de Paris] L'ouverture tant attendue

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 9:33